L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La licorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassiopée

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 27
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique bon
Race: Humaine, à ascendance elfique (licorne)
Âge: 16 ans

MessageSujet: La licorne   Dim 21 Oct - 4:40

Cassiopée boitait en marchant le long de la route. Tout cela avait commencé bien plus tôt. Alors que ses parents, de pauvres paysans, avaient vendu leur unique fille à un riche homme qui désirait plus que tout cette enfant. Elle n'avait que cinq ans et comprenait à peine que ses parents ne pouvaient pas la nourrir convenablement et que c'était sans doute la meilleure solution. La petite fille avait pleuré maintes nuits, seule dans son grand lit de soie. Son père adoptif lui parla de ses vrais parents, du moins de ce qu'il savait. Il lui disait que c'était par amour qu'ils l'avaient donné, que c'était pour elle.

Cassiopée grandi avec cette vision difforme que l'amour ferait en sorte qu'elle serait abandonné. Mais quand elle connu son premier amour, à l'âge de quinze ans, sa vie entière bascula. Mais elle prit peur quand l'élu de son coeur avoua l'aimer également. Elle le fuit, ce qui lui brisa le coeur. Le jeune homme fini par se jeter au bas d'une falaise pour s'abîmer dans la mer qui l'engloutit. Fou de rage et de douleur, le père de ce dernier, qui était par malheur un grand sorcier, alla trouver la belle qui cueillait des fleurs, ignorant encore la tragédie qui avait emporté l'homme qu'elle aimait secrètement. Rotbart, le père du défunt, la saisi par le poignet et la secoua en hurlant de rage. Cassiopée avait senti alors un picotement envahir ses membres. Elle s'était engourdie et n'avait plus entendu que la voix du sorcier :

- Je te maudis pour ta beauté cruelle qui tua mon seul enfant! Pour cela, je te condamne à demeurer sous une forme qu'aucun homme ne pensera aimer d'amour! Tu seras une licorne! Et à la prochaine nouvelle lune, ta chair mortelle mourra et tu demeuras licorne pour l'éternité!

Il relâcha les poignets de la jeune fille qui s'effondra dans les fleurs, inconsciente. Quand elle s'éveilla, croyant avoir fait un cauchemar, elle tenta de se lever, mais n'y parvint pas. Alors ses yeux se posèrent sur son pelage et les quatre pattes qu'elle possédait désormais. Un hennissement de terreur retentit dans le champ. Effrayée, la jeune Cassiopée sentie l'instinct animal prendre le dessus et se leva. Elle croisa son père qui ne la reconnut même pas, ébahi de voir une créature mythique dans son jardin. Le coeur en miette, et désemparée, Cassiopée prit la fuite dans les bois. Quelques jours plus tard, une nuit avant la nouvelle lune, une fée vint se poser devant elle. Le regard malheureux de la créature chevaline éveilla la curiosité de la fée qui sonda la bête. Elle fut surprise d'y trouver une chair mortelle. Elle sourit tristement.

- Tu as été maudite? Je peux arranger cela... en partie. Tu te transformeras en femme à chaque pleine lune. Mais tu ne devras révéler ton secret à personne, sinon tu en mourras sur-le-champs. Donc, tu ne dois ni en parler, ni te métamorphoser volontairement devant quelqu'un. Tu auras dix ans pour trouver l'amour...

Une lumière blanche engloba alors la licorne qui se sentie beaucoup mieux. Cassiopée remercia d'un signe de tête la fée qui s'en alla joyeusement. La jeune fille poursuivit alors sa route.

Deux semaines plus tard, elle croisa une bande de vauriens qui la pourchassèrent. Sa patte arrière droite fut lacérée par des épines et elle se fit une entorse à la patte avant gauche. Elle parvint tout de même à les semer et se retrouva au porte d'une cité. Intriguée, elle s'approcha. Les gardes la jauchèrent avec émerveillement, mais ne comprirent pas que la créature était aussi mortelle qu'eux. Elle soupira intérieurement et fit un détour pour gagner les montagnes, où elle serait plus tranquille pour se remettre de ses blessures...

_________________
¤~*Cursed*~¤
~*Nobody know that I'm not what it seems*~
*Not a unicorn, just a cursed young lady*
¤~*Save me with your love*~¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=WMKgNYqYKD0
 
La licorne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hymne pour la Licorne ou gros delire fievreux de ma part...
» Ombre de la Licorne vue par la Chine
» La licorne et la jeune fille…
» la licorne arrivé au temple du scorpion.(libre)
» Charlie la licorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: La cité d'Aderoïc :: Les portes de la Cité :: Présentation-
Sauter vers: