L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un tueur à Aderoïc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un tueur à Aderoïc.   Lun 29 Oct - 16:11

Takéo devait touver de l'argent ,pas question de mendier ni de travailler;plutôt voler. Il demanda à un mendiant qui passait à proximité:

"-S'cusez moi ,par où se trouve le marché?
-Ah,z'êtes nouveau ici,c'est au nord est de la cité mais attention,avec votre air lugubre,personne n'acceptera de vous vendre quelque chose.Vous faites froid dans le dos.
-COMMENT ?!"

Le necroman le fixa de ses yeux rouges sangs furieux d'avoir été insulté.Le gueux se figea d'effroi devant ce regard meurtrier et il ne vit pas la faux le trancher en deux.Le mendiant était mort.Soudain une fumée blanchatre fut absorbée par l'arme au long manche de bois et à la lame gravée de runes.
Takéo sèaperçut qu'un attroupement s'était formé,il essuya sa lame et prit la fuite vers le marché avant que la garde ne raplique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tueur à Aderoïc.   Lun 29 Oct - 17:03

Roger était dans un attroupement.
Il jettas un regard en direction d'un jeune garçon qui se tenait debout,
une faux à la main.
Derrière lui, le cadavre d'un homme.

-Il ne la pas tué?

-Si ,répondit un homme près de lui, si peu de compassion pour un tel age.

-Ce type mérite la prison.
-Il deviendras un hors-la loi.

-A cachot.

La foule manifestait son dégout sur le garçon.
Il se retourna vers l'attroupement, les regarda avec un regard froid et rouge.
Un bruit se fit entendre. C'était la garde.
Mais un instant plus tard, le meurtrier s'était enfuit et le mort avait disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tueur à Aderoïc.   Lun 29 Oct - 18:36

Lorsque Krazmar arriva dans une ruelle de la cité, elle était bouchée par un attroupement dans il ignorait la raison. Il demanda donc à un homme d'âge mûr la raison de cette foule:
_Un jeune blanc-bec à la peau pâle, au cheveux noirs et aux yeux injectés de sang vient d'assassiner un homme qui lui avait manqué de respect.
_C'est étrange tout de même, dit Kramzar.
_Oui, car il dépassait même pas la quinzaine et il s'est servi de son énorme faux comme si il avait fait ça toute sa vie.
A ces mots, Krazmar sursauta et son loup se mit à émettre des grondements menaçants. Le guerrier demanda avec gravité:
_Une énorme faux, vous êtes sûr?
_Oui, pourquoi?
_ Parce que si ce que vous dites est vrai, je connais cet homme?
_Comment cela?
_Cela fait maintenant 6 mois que je traque cet assassin pour le tuer. Ce type prend les âmes des gens avec une faux et les revend à ce que ça intéresse, notamment des nécromans. Et, une nuit, il avait besoin d'argent, et il a massacré mon Clan pendant leur sommeil. Quand je suis arrivé, il les avait tous tués. Il m'a regardé et s'est mis à rire, puis s'est enfui avant que je ne réagisse.
_Mais c'est affreux, vous allez donc vous vengez, j'imagine.
_Oui, mais je cherche avant tout un endroit pour dormir.
_Cela tombe bien, je suis tavernier!
_Vraimment, mais je n'ai pas beaucoup d'argent.
_Je vous avancerais en attendant que vous en gagniez.
_Merci beaucoup, et mon loup?
_S'il est bien domestiqué, pas de problème.
_Vous êtes très sympa, comment vous appelez vous?
_Roger the Tavernier.
_Enchanté, Krazmar, des Plaines du Nord.
_Très bien, je tiens la taverne du Joyeux Luron.
_D'accord, je passerais un peu plus tard.
Krazmar quitta donc le sympathique tavernier et continua son exploration de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tueur à Aderoïc.   Lun 29 Oct - 19:53

Un homme avec un loup vint me voir dans la ruelle.
Il me demandas la raison de ma présence.

_Un jeune blanc-bec à la peau pâle, au cheveux noirs et aux yeux injectés de sang vient d'assassiner un homme qui lui avait manqué de respect.

_C'est étrange tout de même.

_Oui, car il dépassait même pas la quinzaine et il s'est servi de son énorme faux comme si il avait fait ça toute sa vie.

A ces mots, Krazmar sursauta et son loup se mit à émettre des grondements menaçants. Le guerrier demanda avec gravité:

_Une énorme faux, vous êtes sûr?

_Oui, pourquoi?

_ Parce que si ce que vous dites est vrai, je connais cet homme?
_Comment cela?

_Cela fait maintenant 6 mois que je traque cet assassin pour le tuer. Ce type prend les âmes des gens avec une faux et les revend à ce que ça intéresse, notamment des nécromans. Et, une nuit, il avait besoin d'argent, et il a massacré mon Clan pendant leur sommeil. Quand je suis arrivé, il les avait tous tués. Il m'a regardé et s'est mis à rire, puis s'est enfui avant que je ne réagisse.

_Mais c'est affreux, vous allez donc vous vengez, j'imagine.


_Oui, mais je cherche avant tout un endroit pour dormir.

_Cela tombe bien, je suis tavernier!

_Vraimment, mais je n'ai pas beaucoup d'argent.

_Je vous avancerais en attendant que vous en gagniez.

_Merci beaucoup, et mon loup?

_S'il est bien domestiqué, pas de problème.

_Vous êtes très sympa, comment vous appelez vous?


_Roger the Tavernier.

_Enchanté, Krazmar, des Plaines du Nord.

_Très bien, je tiens la taverne du Joyeux Luron.

_D'accord, je passerais un peu plus tard.

Et il partit pour silloné la cité en quête de ce mystérieu inconnu.
Roger c'était fait un nouvel amis.
Revenir en haut Aller en bas
Sokatsui

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Localisation : Dans un endroit inattendu...
Emploi : Fossoyeur
Loisirs : Discute avec les morts...
Date d'inscription : 06/10/2007

Feuille de personnage
Alignement: Neutre
Race: Humain
Âge: 14 ans

MessageSujet: Re: Un tueur à Aderoïc.   Jeu 1 Nov - 1:07

Sôkatsui, passant par là par pur hasard, vit un attroupement formant un cercle autour de quelque chose qu'il ne pouvait distinguer tellement les gens étaient concentré à cet endroit. Des jeunes enfants, paniqués, courraient dans tous les sens. Sôkatsui s'approcha doucement et discrètement et entra dans la foule. Il put alors voir ce que tous encerclaient. Un vieillard, probablement un gueux qui avait mendié un assassin trop susceptible, avait était découpé en deux au niveau du bas-ventre. Sôkatsui, voulant se renseigner, écouta discrètement la conversation de deux hommes:

"-Un jeune blanc-bec à la peau pâle, aux cheveux noirs et aux yeux injectés de sang vient d'assassiner un homme qui lui avait manqué de respect, dit un homme d'âge mur.

-C'est étrange tout de même, dit un autre accompagné d'un loup

-Oui, car il dépassait même pas la quinzaine et il s'est servi de son énorme faux comme si il avait fait ça toute sa vie.

A ces mots, le loup émit des grondements menaçants. Son maitre demanda avec gravité:

-Une énorme faux, vous êtes sûr ?

-Oui, pourquoi?


- Parce que si ce que vous dites est vrai, je connais cet homme.

-Comment cela?


-Cela fait maintenant 6 mois que je traque cet assassin pour le tuer. Ce type prend les âmes des gens avec une faux et les revend à ce que ça intéresse, notamment des nécromants. Et, une nuit, il avait besoin d'argent, et il a massacré mon Clan pendant leur sommeil. Quand je suis arrivé, il les avait tous tués. Il m'a regardé et s'est mis à rire, puis s'est enfui avant que je ne réagisse..."

Sôkatsui n'écouta pas la suite de la conversation. Il savait de qui ils parlaient, Takéo ! De vagues souvenirs lui revinrent en mémoire, il se rappelait de son ancien ami et particulièrement d'une nuit - peut être la même dont parlait le guerrier - où Takéo, en manque d'argent, le quitta pour massacrer une famille innocente.

Oubliant tout cela, Sôkatsui s'approcha du cadavre et écarta les enfants qui essayaient de le toucher. Il s'accroupit a coté de celui-ci puis s’adressa à la foule à haute voix:

"N’ayez crainte, je m'occupe d'aller enterrer le cadavre ! Vous pouvez partir à présent. Et si vous rencontrez par hasard un jeune adolescent dans la rue, équipé d’une grande faux, ne cherchez pas à le provoquer ni à vous opposer à lui, vous risqueriez de finir comme ce vieillard."


Peu à peu la foule se dispersa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tueur à Aderoïc.   Ven 2 Nov - 12:37

Alors qu’il arpentait les rues d’ Aderoïc, Ga’Hool aperçut un attroupement.
Il se faufila dans la foule et se plaça derrière un homme accompagné d’un loup et d’un homme d’age mur.
Ils discutaient à haute voix et manquaient de discrétion.
Un garçon les écoutaient puis s’avança vers un cadavre et dit :

"N’ayez crainte, je m'occupe d'aller enterrer le cadavre ! Vous pouvez partir à présent. Et si vous rencontrez par hasard un jeune adolescent dans la rue, équipé d’une grande faux, ne cherchez pas à le provoquer ni à vous opposer à lui, vous risqueriez de finir comme ce vieillard."

Peu à peu la foule se dispersa...
Ga’Hool resta devant le garçon avec le cadavre.
Il n’avait pas l’intention de l’enterrer.

« Tu n’est pas un garçon normale.
Je me trompe ?
Tu n’a ni arme ni instrument pour enterrer les morts.
Que va tu faire du corps ? »

Le garçon le regarda, prit le cadavre et partit sans lui avoir répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tueur à Aderoïc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tueur à Aderoïc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Nouvelle skin de Tueur Pro
» ALERTE ! VACCIN TUEUR OBLIGATOIRE !
» Hazar Erunak, tueur ou médecin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: La cité d'Aderoïc :: Les habitats-
Sauter vers: