L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Narik Méridor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angkor

avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-Bon
Race: Humain
Âge: 26 ans

MessageSujet: Narik Méridor   Dim 25 Nov - 18:37

C'était une belle journée d'été. Les gardes se rafraichissaient avec de l'eau. S'amusant à blaguer. Mais une ombre cacha le soleil. Un long vêtement rouge tomba sur le sol sans bruit. Les gardes étonnés par cette apparition soudaine s'approchèrent. Lorsque soudain, la cape se releva.

- Bonjour...


- Euh...Euh... Bonjour


La voix calme sortait de la cape dans laquelle un visage fin entouré cheveux noir étaient apparu.


- Je me présente, Narik Méridor.


- Euh... Nous..Nous somme les gardes de la porte... que voulez vous faire ici ?

- Je viens juste me reposer, on dit que c'est une magnifique ville Aderigan...

- Oui tous à fait, magnifique et somptueuse.

Le garde prenait un peu plus d'assurance.

- Avez-vous un endroit calme ou je pourrais dormir?


- Allez voir dans l'allée des tavernes, beaucoup sont réputées.

- Merci...

L'ombre rouge s'avança vers les portes.

- Attendez, nous voulons savoir votre profession et ce que vous portez, c'est le protocole.


Narik sourit.

- Je ne suis qu'un vagabond, et je n'ai que pour arme ceci.


Pendant qu'il parlait il montra ses main, qui était recouverte d’une armure finissant par des griffes, elles se dirigèrent vers les flancs et il dégaina deux Longue dague finement gravé et une petite recourbure se faisait vers la pointes.


- Sinon mon armure n'est constituée de ce que vous avez vu sur mes mains et d'une plaque légère sur le torse et le dos.

- Nous aimerions la voir.


Le regard joyeux de Narik se transforma en un regard froid.


- Vous n'aimeriez pas la voir.


Les gardes se glacèrent d'effroi et ils le regardèrent avancé, sa longue cape flottait autour de lui. Puis il disparu, juste en entrant dans la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Narik Méridor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: La cité d'Aderoïc :: Les portes de la Cité :: Présentation-
Sauter vers: