L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Owyld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Owyld

avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Pays des Livres
Emploi : Collégien
Loisirs : Informatique, jeux vidéo, lecture, écriture, tennis
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Alignement: Neutre
Race: Humain
Âge: 50 ans

MessageSujet: Owyld   Ven 30 Nov - 19:26

A l'aube de ce glacial matin, un homme, tenant un vieux grimoire sous son bras, se dirigeait vers Aderoïc. De loin, deux gardes, tous deux jeunes et qui gardaient les portes de la magnifique cité le virent :
"Encore un de ses aventuriers soupira le premier. Tous fous! On en aura 49! Moi je te dis, ils vont tous mourir à courir après toutes sortes de monstres.....
-Je ne pense pas. remarqua le deuxième. On dirait un vieillard! Il doit venir pour tenir une auberge..."


En effet, l'homme était ridé, vieux et portait un vêtement en haillons. Il avait des cernes tellement longues autour de ses yeux fatigués, que cela faisait peur. Il n'avait cependant rien d'un aventurier.

" Halte-là! s'exclama un des gardes alors que l'homme arrivait aux portes d'Aderoïc la Grande, la Merveilleuse cité. On vient tenir une auberge papi?
- Jeune homme, je ne prétends être aussi fort que vous. Mais je demande un minimum de respect, je vaux autant que vous. Je viens en quête d'aventure et de science. J'en trouverai à travers l'Histoire et les livres: le vrai passé de L'Empire doit être révélé au monde, il en va de mon honneur: j'y suis lié. Appelez-moi Owyld l'Historien.

L'autre garde s'esclaffa:
-Les livres? Regarde-toi papi! Tu feras pas long feu ici! Des guerriers redoutables, il y en a! Si tu veux je te défie!
-Je manie aussi bien le livre que vous maniez l'épée."


Alors les gardes frappèrent en même temps l'étranger. Ce dernier s'écroula et son livre tomba. Il eut juste le temps de l'ouvrir à une page et d'y écrire quelque chose en toute hâte avant de s'évanouïr.
"Il aura pas fait long feu le papi s'exclamait un garde!
-T'as raison, rien qu'un sale....

Mais il ne finit pas sa phrase: un étrange et dense brouillard se forma autour d'eux et prit une forme bien précise.
-C'est quoi ce délire! C'est quoi ce délire! répétaient les gardes effarés.
La forme du brouillard devint de plus en plus distincte, et le plus jeune des deux gardes s'exclama:
-Re....regarde! L...l...lis!"

Le brouillard formait des signes étranges: Ερεε. C'était du Runique, langue aujourd'hui morte mais ressemblant à la langue actuelle. Une épée se forma dans les airs, et au lieu de tomber, elle bougea et vint au gardes pour les affronter. Elle était vive et rapide, mais les gardes n'avaient pas le moindre mal à la vaincre. Mais pendant ce temps, Owyld se releva, prit son grimoire et fonça vers la ville, ensanglanté et ahuri. Les gardes, qui venaient juste de vaincre l'épée se lancèrent à sa poursuite.
"A peine arrivé, déjà hors-la-loi.... songea Owyld. Et j'aurais dû écouter les conseils du Maître, j'ai sous-estimé les gens qu'on rencontre ici. Il va falloir m'entraîner."

[HS]Surtout, dîtes-moi si j'y suis allé trop fort avec les gardes et si je devrais revoir ce texte en mettant mon personnage moins fort![/HS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nintendo3000.goldzoneweb.info
 
Owyld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: La cité d'Aderoïc :: Les portes de la Cité :: Présentation-
Sauter vers: