L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La maison de la sorcière [open]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: La maison de la sorcière [open]   Jeu 13 Déc - 19:02

La demeure est en fait un manoir tout en pierre aux allures peu rassurantes, mais attrayantes à la fois. Les fenêtres semblent d'encre, mais c'est surtout dû au manque de luminosité ambiant. Des plantes poussent partout, mais malgré leur désordre, elles créent un très joli paysage. Un petit chemin faire de pierre mène de la porte de fer jusqu'à l'escalier qui mène à l'entrée. Montée sur deux étages, la maison n'en est pas moins très grandes pour une seule personne. Des gargouilles la décorent avec sagesse l'extérieur, mais ce qui rend la demeure encore plus belle sont les rosiers constamment en fleur qui longent les murs.


Fleur-de-Neige atterrit sous sa forme de cygne devant chez elle. La sorcière reprit sa forme humaine et soupira, lasse. La jeune immortelle songeait à ces accusations qu'Yaemgo avaient porté sur elle. Ses poings se crispèrent et elle sentie la noirceur prendre son coeur. Prenant quelques secondes pour redevenir maîtresse d'elle-même à nouveau, elle reprit rapidement contenance. Fleur-de-Neige poussa la porte en fer forgée et la referma soigneusement derrière elle avant de marcher le long de l'allée qui menait à sa porte. Elle entra dans sa demeure avec un soupir de soulagement. Depuis si longtemps elle n'était pas revenue. La sorcière déposa son sac dans une armoire, mais en sortie ses fioles et son chaudron qu'elle emmena dans sa vaste cuisine où bouillait en permanence deux grands récipients dont l'un semblait remplit d'eau. Elle déposa les fioles dans une armoires et reposa le chaudron au-dessus d'un brasero. Fleur-de-Neige était satisfaite de son voyage et de ses poisons. Elle se dirigea dans son grand bureau et s'assit pour écrire paisiblement dans son journal de bord où elle avait été, à qui elle avait parlé, ce qu'elle avait choisi comme ingrédients, le procédé et tous les détails de son expédition.

Stoppant sa plume un instant, elle réfléchit longuement. Devait-elle mentionner ses deux rencontres suite au rituel ou ce n'était pas important? La sorcière en vint à la conclusion que mieux valait noter et que ce soit inutile que de ne pas le faire et de le regretter le jour où cela pourrait être utile. Fleur-de-Neige se remit donc à écrire, décrivant avec force de détails les deux jeunes hommes, leurs attitudes et leurs paroles, ce qu'elle avait fait par rapport à eux, etc.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Ven 14 Déc - 19:07

Yaemgo courait, d'autant qu'il le pouvait. Des images se bousculaient dans sa tête. Fleur-de-Neige se transformant en cygne et s'envolant, le laissant cloué sur place. Un long silence. Lui qui repoussait Narik d'un coup de vent, et disparaissait proprement.
A présent, il courait dans la forêt. Il ne pouvait pas laisser un échange de parole non-fini, et pour cela il devait retrouver la sorcière. Celle-ci ne devait pas être loin, une intuition le guidait.
Après s'être perdu plusieurs fois entre les arbres noirs, il déboucha de nouveau sur un endroit plus clair, bien qu'encore très sombre.

Là, un manoir se dressait, fier, avec ses pierres grises tirant sur le noir, et ses vitres impénétrables qui semblait recouverte de nuit. Tout d'abord, le premier réflexe de l'Elémentaliste fut de reculer de quelques pas. Mais ensuite, il fut plutôt inexorablement attiré par la demeure et son exquise beauté un peu sombre.
Voilà sûrement la demeure de la sorcière.


"Un manoir à l'image de la personne vivant dedans..."

Quelques fleurs et autre herbes parsemant le paysage, sur la pierre et le long d'un petit chemin menant à une porte de fer complétait le tableau avec une touche de fraîcheur qui rendait la demeure attirante malgré tout.

A travers la noirceur des fenêtres, le jeune homme put distinguer une forme qui bougeait. Une fois que ses yeux furent accomodés au peu de lumière qu'il y avait aux alentours de l'endroit, il put voir plus ou moins clairement Fleur-de-Neige qui semblait assise à une table. Elle... écrivait ?
Yaemgo grimpa du plus agilement qu'il pouvait sur une branche d'arbre, et s'installa confortablement, les yeux fixés vers la fenêtre.
Il se demandait si la sorcière allait le répérer, auquel cas il aura à finir la discussion. Bien sûr, il s'était montré aggressif, mais comme il réagissait toujours de cette façon, il ne s'en émouvait plus.
Non seulement il avait déjà vu beaucoup de gens le quitter avec un regard soit triste, soit méfiant, soit haineux, et donc ne se souciait plus d'améliorer son aggressivité, mais de plus, il considérait cela comme normal chez lui, et ne voulait pas lutter contre ce qui lui avait été donné à la naissance.

Les yeux mi-clos, l'Elémentaliste se fondait dans le feuillage de l'arbre...


[ TADAAAAAAM ! 69ème message ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Ven 14 Déc - 22:37

Fleur-de-Neige acheva la rédaction de cette nouvelle page minutieusement calligraphiée. Elle ferma le journal et leva lentement les yeux, sentant quelque chose. Elle se leva doucement et se retourna vers la fenêtre. Elle s'en approcha lentement, regardant à l'extérieur et repéra Yaemgo après avoir longuement scruter l'endroit.

- Quelle surprise, marmonna-t-elle pour elle-même.

La sorcière descendit au rez-de-chaussée et ouvrit la porte qui s'exécuta en silence. Cela semblait incongru... comme si la porte aurait dû grincer obligatoirement dans ce sinistre décor, mais elle ne le fit pas. Fleur-de-Neige s'avança sur le balcon et leva les yeux vers l'élémentaliste. Elle croisa les bras, prenant un air distant un peu boudeur dû à la manière qu'il l'avait précédemment traitée. La jeune fille soupira.


- Au lieu de m'espionner par une fenêtre, chose qui ne me plaît guère, pourquoi ne pas faire comme les gens civilisés et frapper à ma porte?

Fleur-de-Neige perdit son air distant et elle eût l'air plutôt lasse et triste. Elle recula et l'invita d'un geste à entrer.

- Venez à l'intérieur. Je pourrais vous servir quelque chose à boire ou à manger. Et nous pourrons mieux discuter.


La sorcière recula un peu dans sa demeure, attendant qu'il entre pour refermer la porte derrière lui.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mar 18 Déc - 22:13

La porte s'ouvrit sans bruit, laissant place à une Fleur-de-Neige plus étrange que jamais. Elle prit son air boudeur habituel, qui cette fois avait l'air pourtant plus réel. Peut-être le jeune homme avait-il été trop direct... Eh bien, si l'on ne pouvait plus dire ce que l'on pensait, à présent.

- Au lieu de m'espionner par une fenêtre, chose qui ne me plaît guère, pourquoi ne pas faire comme les gens civilisés et frapper à ma porte ?

Prenant un air narquois, Yaemgo lui répondit d'un ton vindicatif.

- Venant de quelqu'un comme vous, je crains que cette remarque ne soit déplacée... Fleur-de-Neige.

Sautant agilement de son arbre, il s'avança lentement de l'entrée. Après tout, était-ce bien prudent ? C'était une sorcière, tout de même, et maintenant il le savait, celle dont il avait lu les "exploits" dans les gros livres poussiéreux de la Grande Bibliothèque d'Adéroïc...
Oh, au diable les inquiétudes ! Il savait se défendre, tout de même, et puis...


"Tu ne pensais pas que j'allais te laisser mourir sans rien dire, de toute façon, n'est-ce pas, Yaemgo... Ksh ksh ksh..."

Les yeux du jeune homme s'élargirent, alors qu'il s'approchait toujours lentement de la jeune femme en face de lui. Non... Pas maintenant. Ce n'était pas le moment pour Lindörm de se manifester. Un Démon, même enfermé dans le corps d'un humain, même face à une sorcière sûrement puissante, même loin de toute civilisation, pouvait causer du dégât. Yaemgo le savait pour avoir souvent vu après coup ce que l'esprit avait mis à l'oeuvre en déchaînant son pouvoir.

- Venez à l'intérieur. Je pourrais vous servir quelque...

Yaemgo n'entendit pas la fin de la phrase : déjà Lindörm prenait le contrôle de son corps, juste au moment de passer devant Fleur-de-Neige. Le malheureux Elémentaliste s'en trouvait réduit à une âme endormie bloqué dans son propre corps...
Les pupilles de Yaemgo passèrent bien visiblement du violet velouté et brillant au noir le plus profond et démoniaque. Un léger rictus s'esquissait déjà sur les lèvres du démon.
Puis, par un puissant effort de volonté, Yaemgo réussit à reprendre contrôle de son esprit, chassant Lindörm au fond de son crâne...
Ouf. Il ne savait pas combien de temps s'était écoulé, mais sûrement peu, vu que Fleur-de-Neige n'avait pas bougé et que rien n'était détruit.
Il se débrouilla pour dessinner sur son visage une expression normale, du moins autant qu'il le pouvait en entrant dans la maisons d'une sorcière à qui il venait de causer du tort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 19 Déc - 0:17

Fleur-de-Neige nota le changement dans les traits de l'élémentaliste. Il faut dire qu'en qualité de sorcière, elle avait du développer une vue hors du commun afin de repérer les plus petits détails et les plantes les mieux cachées. Elle plongea son regard dans celui de l'être démoniaque, ne cillant pas même un instant.

*Mmmm intéressant* songea-t-elle avec intérêt.

Fleur-de-Neige effleura l'esprit de Yaemgo et ne fut pas surprise de sentir la présence l'inspecter aussi. La jeune sorcière lui insuffla :


**Ose me défier, démon, et tu te perdras dans les méandres du néant.**

La menace était réelle. La jeune sorcière avait dompté bien des démons et en avait asservi davantage. Ce qui l'étonna cependant, c'est que la créature accepte, ou du moins réussisse, à subsister dans un corps mortel. Fleur-de-Neige se dit en elle-même qu'il faudrait qu'elle fasse des recherches et qu'elle voit ce qu'elle pouvait soutirer de l'élémentaliste qui, d'ailleurs, revenait à lui-même. Il semblait nerveux. Normal... Il devait se demander s'il était arrivé quelque chose. Elle ne laissa pas paraître son intérêt pour le démon, se contentant de sourire comme le faisant auparavant. Quand il fut entré, elle referma délicatement la porte et le contempla en silence un moment.

- Venez. Je vais vous installer dans le salon. Nous y serons plus confortable.


Fleur-de-Neige s'engagea dans un couloir. La demeure avait une odeur agréable et entêtante comme la sorcière. La décoration était sobre et simple, mais étonnamment luxueuse. Pas une trace de poussière nulle part. Tout était en parfait état, comme figé dans le temps. La sorcière le fit entré dans un salon aux couleurs caramel chaud. Des boiseries décoraient les murs et un tableau d'une jeune enfant entre deux adultes, qui semblaient être ses parents, trônait au-dessus de la cheminée. Un détail était frappant cependant : la fillette ressemblait beaucoup à ce qu'avait dû être Fleur-de-Neige étant enfant. Des étagères qui faisaient deux murs du sol au plafond, étaient remplis de livres de toutes sortes. La thaumaturge fut un geste vers l'âtre et celui-ci s'alluma aussitôt.

- Assoyez-vous, je ne serai pas longue.


Fleur-de-Neige sortie du salon par une porte qui était partiellement cachée par un rideau. Il ne lui fallu que trois minutes au plus avant de revenir avec un plateau. Une théière et deux tasses, ainsi qu'un sucrier et une petite carafe qui devait être remplie de lait, étaient posés dessus. La sorcière déposa le tout sur la table et remplie les tasses avant d'en tendre une à son invité. Elle s'installa confortablement dans un fauteuil auprès du sien et le regarda longuement, toujours avec ce sourire d'ange.


- Donc... Vous aviez des choses à me dire, je crois, ou du moins vous aviez des questions.

Elle prit une gorgée rapidement avant d'ajouter :


- Je vous écoute. Dites-moi tout.


Son regard se mit à briller d'un éclat sauvage et attirant. Fleur-de-Neige semblait attentive à toutes ses paroles, prête à ouïr chacune de ses paroles jusqu'à la fin. La sorcière était assise bien droite sur le fauteuil, d'une manière un peu noble.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 2 Jan - 17:52

Yaemgo fut fort étonné par les manières de la jeune femme. Il venait de lui causer du tort, l'avait plus ou moins espionnée, s'était à moitié transformé en démon sur le pas de sa porte, et elle l'invitait à boire un thé ?
Il ne chercha pas vraiment à comprendre, et préféra observer la décoration de la maison.
Tout semblait très ancien, et l'intérieur était absolument démodé. Cependant, tout était parfaitement en ordre et très propre, ce qui était étonnant pour des meubles et des objets si anciens. Le jeune homme considéra que cette décoration correspondait au luxe d'il y a quelques décennies.
Une photo, visiblement de famille et où Fleur-de-Neige était sûrement l'enfant encadré de ses deux parents attira son attention, mais l'Elémentaliste ne s'y attarda pas plus que ça.
Ils débouchèrent dans un salon aux couleurs chaudes, et la sorcière, après avoir allumé le feu d'un geste, ce qui n'impressionna pas Yaemgo du fait de son enseignement, l'invita à s'asseoir tandis qu'elle partait vers une autre pièce. Rapidement, le jeune homme sonda la pièce afin d'en chercher les éventuelles sorties, entrès, pièges, niches ou autres choses dans ce genre. Il s'attarda pourtant longuement sur la gigantesque bibliothèque, fermant un oeil et penchant la tête sur le côté pour en décrypter les titres. Il fut étonné d'en trouver certains très anciens et très rares, et même d'autres qu'on ne trouvait pas dans la Grande Bibliothèque d'Adéroïc.
Quand la jeune femme revint, Yaemgo se prépara à une attaque ou un maléfice, mais elle portait simplement un plateau où se trouvait probablement du thé, ainsi que deux tasses.

- Donc... Vous aviez des choses à me dire, je crois, ou du moins vous aviez des questions. Je vous écoute. Dites-moi tout.

Fleur-de-Neige prit une gorgée de thé, mais Yaemgo ne toucha pas au sien. On n'était jamais assez prudent...
Il dévisagea la sorcière et prit doucement la parole.

- Effectivement, il y a plusieurs choses que je voudrais savoir... J'ai entendu parler de vous dans plusieurs livres, et à présent je sais que ce n'est pas une coïncidence. Cependant j'aimerais savoir pourquoi, puisqu'apparemment, depuis les ouvrages, vous habitiez ici il y a longtemps, vous ne réaparraissez que maintenant ? Où aviez-vous disparu depuis ce temps ?

Ce n'était pas vraiment très clair, et la question était plus ou moins indiscrète, mais la soif de connaissance du jeune homme annihilait son gêne et sa prudence. En effet, aucun livre ne parlait de la vie de la sorcière entre le moment présent et le moment où l'on ne l'avait plus vue. Voilà qu'elle réaparaissait, en plein milieu de la forêt en train de faire ses mixtures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 2 Jan - 18:11

Fleur-de-Neige posa sa tasse sur la table. Elle se leva et s'approcha du foyer. Elle regarda la peinture accrochée au-dessus de l'âtre pendant un moment, avec un sourire lointain. Soudainement, elle se tourna vers l'élémentaliste. La question la frappa de plein fouet, mais rien n'y parut sauf peut-être le léger vacillement qui, brièvement, avait fait miroiter son regard. La sorcière eut un sourire chaleureux, presque affectueux.

- J'ai toujours été là. Ne croyez pas que j'ai pu disparaître en un plan extra-dimensionnel. Il n'en est rien. J'ai simplement...

Elle perdit son sourire, son regard se perdant dans le vide. Il était posé sur le tapis, mais ne semblait pas le voir. Lentement, Fleur-de-Neige revint à son siège où elle s'assit doucement. La sorcière tourna son visage vers Yaemgo.

- J'ai peu de visite ici. Il est normal que l'on entende que peu parler de moi. Et disons que j'ai prit des vacances peu reposante. Dans un endroit que nul ne veut explorer.

Fleur-de-Neige sourit et leva les yeux vers lui. Son regard perçant, mais doux, plongea dans le sien. La sorcière reprit sa tasse de thé et en prit une autre gorgée.

- Mais c'est une autre histoire. Une toute autre histoire. Et, disons que ce n'est pas ce dont j'ai le plus envie de parler maintenant que j'ai un peu de compagnie.

La sorcière poussa un bref soupire en caressant du bout des doigts la porcelaine la tasse qu'elle tenait. Fleur-de-Neige craignait par-dessus tout qu'il parte avant qu'elle est pu étudier cette chose qui se logeait dans son corps. Il fallait qu'elle sache quel genre de démon pouvait survivre ainsi. Se nourrissait-il de l'essence de l'élémentaliste?

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 2 Jan - 18:25

De toute évidence, la jeune femme n'avait pas envie de parler de ça. Aussi, comme il était invité, donc pas chez lui, et qu'il ne connaissait que peu cette jeune femme, il n'insista pas plus, comme le voulait la politesse. Cependant, le fait qu'elle dise qu'elle ait toujours été là, et qu'ensuite elle enchaîne en expliquant qu'elle avait visité un endroit peu accueillant était étrange et attisait la légendaire curiosité de Yaemgo.
Elle fit un commentaire sur le manque de visiste qui caractérisait sa vie.

- En effet, vous ne devez pas souvent recevoir du monde ici... marmonna-t-il.

Le jeune homme releva que son regard, ses gestes et sa voix étaient parfaitement amicaux et qu'elle ne cherchait pas à le piéger par des questions indiscrètes. En outre, tout semblait prêt pour recevoir des invités, signe, peut-être, que cette femme s'ennuyait terriblement seule et n'attendait que des visites... Et pourtant, il n'avait toujours pas touché au thé. Il n'avait toujours pas une totale confiance en cette femme.
Mais tout de même...

- Tout de même, vous devez me dire...

L'Elémentaliste se rendit compte que tout ce qu'il avait dit avant n'était que pour faire la conversation. La seule chose qui l'intéressait vraiment et qui l'étonnait, c'était...

- Pourquoi donc m'accueillez-vous ainsi et répondez-vous à mes questions alors que je vous aie manqué de respect, espionnée et à moitié...

Il faillit ajouter "à moitié libéré un démon devant votre porte", mais se retint à temps. Il n'était pas dans son interêt que tout le monde sache qu'il abritait Lindörm dans son esprit, mais ceci lui avait échappé... Lui qui d'habitude soupesait tellement ses phrases et ses mots...
Il s'efforça de se construire un masque naturel, attendant simplement une réponse à sa question, espérant qu'elle ne relèverait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 2 Jan - 18:38

- Je crois que nous avons des choses à nous dire, vous et moi. Et je crois qu'une collaboration donnant-donnant pourrait nous être profitable. J'ai si peu l'habitude avec les gens que j'ai pu vous paraître brusque sans doute. Mais il n'en est rien.

Fleur-de-Neige se leva et vint s'asseoir auprès de lui. Elle prit ses mains doucement. Les siennes étaient soyeuses et tièdes. La sorcière sourit avec malice.

- Quel est le nom de celui qui dort en vous et qui a eu un sursaut de conscience en entrant dans ma demeure? Dites-moi... Peut-être ma présence lui est familière. Peut-être...

Elle chercha dans sa propre mémoire. Mais pour elle, tous les démons se ressemblaient d'une certaine manière. Tant qu'elle ne l'aurait pas vu, ou n'aurait pas entendu son nom, elle ne pourrait pas savoir. Fleur-de-Neige avait vaguement entendu dire que l'on avait écrit d'elle qu'elle avait mit au monde un demi-démon et qu'elle avait maintes fois partager la couche de créatures démoniaques. Elle ne cherchait ni à le nier ni à l'affirmer. Elle était si seule que bien des gens auraient tendance à croire que c'était la vérité. Mais seule Fleur-de-Neige connaissait la véritable histoire. Et la sorcière s'efforçait de toujours s'envelopper de mystère. Ainsi, on pouvait la connaître depuis des siècles et ne toujours pas savoir qui elle était.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 2 Jan - 18:51

Yaemgo haussa un sourcil.
Il avait rarement collaboré avec quelqu'un, et encore moins sans but précis. Bien sûr, il y avait Darek et Drako, mais c'était autre chose... Il avait son interêt propre dans cette affaire...
Mais cette jeune femme l'intriguait, aussi cela l'intéressit d'en savoir plus sur sa vie. Pourquoi pas, après tout ?
Sur ces mots, la jeune femme se leva, s'approcha de lui et lui prit les mains. Aussitôt, il se dégagea et fixa la sorcière dans les yeux.

- Ne me touchez pas, lança-t-il d'un ton plus brusque qu'il ne l'aurait voulu.

Il ne supportait pas le contact épidermique avec un autre être humain, quel qu'il fut. Pourtant, elle ne sembla pas relever, et son sourire était, comme d'habitude, imperturbable.
Yaemgo la considéra, et sourit légèrement. Elle avait deviné. Malgré ses tentatives pour le cacher. Il n'aimait pas ça... Avait-elle sondé son esprit ? Lindörm l'aurait éjecté. Il n'était pas un simple démon, ça non... Sinon, le jeune homme l'aurait déjà banni depuis longtemps. C'était... étrange. Son sourire s'accentua, entre la méfiance et la malice.

- Pourquoi vous dirais-je ce qui se passe dans mon esprit alors que vous ne révelez pas la moindre parcelle du vôtre ?

Il avait lancé cette phrase comme un défi, lui faisant comprendre qu'il ne raconterait pas sa vie aussi facilement. Et de toute façon, qu'aurait-elle pu faire contre Lindörm ?
C'était une sorcière, après tout... Il considéra comme prudent de fermer son esprit par de nombreuses barrières élémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 2 Jan - 19:00

Fleur-de-Neige saisit brusquement sa main. Il lui sembla qu'elle brûlait sa chair, mais une fraction de seconde plus tard, il voyait des images inondées son esprit. Il voyait la jeune fille qui fuyait dans les bois en versant des larmes. Elle se retourna un bref instant. Quelque chose à la carrure imposante la poursuivait, illuminer à contre-jour par un incendie qui brûlait un manoir imposant. La panique que dégageait la scène était insoutenable. La sorcière trébucha et la chose cauchemardesque était sur elle. Les autres images étaient floues, mais il y avait une lutte désespérée. La sorcière poussa un cri terrible, comme si on allait l'assassiner, puis ce fut une vision du corps mutilé de Fleur-de-Neige, quelque part dans un monde de flammes et de vice, enchaînée... La sorcière retira sa main de la sienne, mettant fin au transfert. Elle se leva et lui jeta un regard noir.

- Cela vous suffit-il? cracha-t-elle.

Malgré la colère qui perçait dans sa voix, c'était une profonde blessure que l'on pouvait lire dans son regard bleu. Elle fit un geste vif de la main, comme pour chasser les mauvais souvenirs. Fleur-de-Neige vit venir à elle un livre. Elle l'ouvrit. La reliure émit un petit bruit, signe que le livre n'avait pas été ouvert pendant un moment et très peu souvent. La sorcière souffla la poussière et le posa sur les genoux de l'élémentaliste.

- Vous voulez connaître le premier tome? Vous voulez savoir ce qui manque à l'histoire dans les bibliothèques? Et bien voilà... Il y a tout sur le début de ma vie là. Bien sûr, cela a été écrit de la même que l'auteur des autres livres. Ce sera à vous de séparer les simples suppositions de la vérité.

Sur la page jaunie qui était ouverte devant lui, il était écrit : "Histoire de la sorcière d'argent. Première partie." Fleur-de-Neige retourna à son fauteuil et s'y cala. Elle semblait soudaine épuisée. Et même si elle gardait des traits jeunes et beaux, on sentait le poids de sa vieillesse sur ses épaules.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Jeu 3 Jan - 20:50

Soudain, Yaemgo sentit une brulûre au niveau de sa paume. Fleur-de-Neige lui avait attrapé la main violemment.

- Ne...

Il était sur le point de se dégager quand un flot d'images dévala en rafale, en raz-de-marée, en tornade dans son esprit, chamboulant ses pensées et occupant toute la place, si bien qu'il ne pensa plus à se dégager, trop absorbé par ce qu'il voyait.
L'enfance de la jeune femme, sa vie, sa... mort ?
Enfin, après quelques secondes... quelques minutes, quelques heures, qui pouvait le dire ? Yaemgo reprit ses pensées et il enelva prestement sa main, en même temps que la sorcière, d'ailleurs.


- Cela vous suffit-il ?

Yaemgo acquiesça rêveusement.
Bien que les mots de Fleur-de-Neige soient crachés et durs, son regard bleuté était marqué par une profonde et ancienne blessure. Comme c'est émouvant... Le jeune Elémentaliste allait rétorquer sur un ton goguenard quand il vit que la blessure au fond de son âme était bien réelle, ce qui lui coupa momentanément la parole, ne laissant rien paraître. Son envie de se moquer avit disparu aussi soudainement qu'elle était venue sans qu'il sache vraiment pourquoi. Après un geste vif, un livre arriva vers elle, recouvert de poussière. Yaemgo lui donnait une petite centaine d'année... Facilement. Un titre était finement calligraphié sur le dessus de l'ouvrage, en lettres argentées.

"Histoire de la Sorcière d'Argent. Première partie."

La sorcière lui expliqua brièvement que le début de sa vie se trouvait consigné dans ce livre, et le posa sur ses genoux. Machinalement, le jeune homme feuilleta quelques pages, regardant au hasard quelques lignes en diagonale.
Puis il lança un regard à la sorcière et déposant le livre sur la table. Elle n'était pas la seule à pouvoir envoyer des pensées...


- A mon tour de vous montrer mon passé, souffla-t-il.

Elle avait gagné son respect et sa confiance. Même si le jeune homme ne cernait pas bien les pensées de Fleur-de-Neige, il avait compris qu'elle ne lui ferait surement pas de mal...
Yaemgo n'aimait franchement pas les contacts physiques avec d'autres humains... Cependant, c'était ça ou rien. Aussi, il posa deux doigts sur le front de la sorcière et pensa aux images de son enfance.
Ou plutôt... A l'image.

Obscurité pénétrante,
Froid intense,
Noir.


Il ramena sa main vers lui, et fit un demi-sourire, comme pour s'excuser.

- Je n'ai rien d'autre à vous montrer de mon enfance, pour la bonne raison que je n'en ai aucun souvenir... Enfin, avant celui-ci.

Et ce fut à contrecoeur qu'il raconta le premier souvenir dont il avait connaissance, à savoir son réveil dans la forêt alors qu'il n'avait qu'une dizaine d'année, avec un démon dans sa tête. De loin, il préférait la parole aux images qui déferlaient brusquement dans l'esprit. Il raconta ses années de souffrance, sa vie dans la forêt, les maintes fois où il s'était réveillé avec du sang sur les mains sans se rappeller de ce qu'il venait de faire, les tortures du démon... Qu'il avait bien pris soin de ne pas nommer. Il gardait cela pour la fin de son récit. Et pendant qu'il racontait, il se fit la réflexion qu'il n'en avait jamais parlé à personne.
Ce ne fut que quelques secondes de silence après la fin de son récit qu'il conclut.


- Ce démon s'appelle... Lindörm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Ven 4 Jan - 5:35

Fleur-de-Neige se laissa border par les images... ou plutôt le néant obscurs et glacial qui prit possession de son esprit. Elle frissonna malgré elle, puis soupira quand il y mit fin. Elle écouta attentivement son récit, ne clignant pratiquement pas des yeux tant elle était fascinée. Subtilement, elle avait ouvert un livre par magie et une plume prenait des notes sans qu'elle y touche. Elle écrivait non seulement les paroles importantes de l'élémentaliste, mais y rajoutait également des commentaires et des choses à vérifier. Fleur-de-Neige avait appuyé délicatement son menton sur ses doigts, accoudée sur le bras du fauteuil. Ses jambes étaient collées l'une à l'autre. Elle avait cette position sage de l'élève qui apprend d'un grand maître. La sorcière avait un léger sourire jusqu'à la fin. À la suite du silence, le nom tomba comme une coupe de verre sur un carrelage. Fleur-de-Neige bondit, se mettant sur ses pieds en quelques secondes. Le livre se ferma brusquement dans un claquement sourd. Elle serra les poings. De la fureur et de la... peur? se lisaient dans ses yeux. Fleur-de-Neige s'approcha de lui et vint pour prendre ses mains, mais fit un geste brusque pour éloigner les siennes. Il n'aimait pas les contacts physiques. La gorge serrée, elle demanda la question qui lui brûlait l'estomac :

- Est-ce que vous le contrôler? Il faut que vous soyiez sincère si vous voulez que je vous aide à l'extraire de là...

Des larmes se mirent à couler silencieusement de ses yeux. Mais quelques-unes, plutôt que d'être cristallines, étaient faites de sang. Fleur-de-Neige aurait voulu le prendre par les épaules et le secouer, mais elle savait qu'il n'apprécierait pas. La sorcière se contenta de le supplier du regard.

- Je pourrais vous offrir beaucoup si vous acceptiez que je le retire de votre esprit. Demandez, et vous aurez...

*Si cela est réalisable*, rajouta-t-elle dans ses pensées.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Ven 4 Jan - 23:38

A la fin de son récit, Yaemgo se rendit compte que Fleur-de-Neige avait pris des notes pendant tout ce temps... Enfin, qu'une plume magique avait pris des notes pour elle.
Au moment précis où il prononça le nom de Lindörm, son léger sourire qui avait jusque là perduré disparut aussi subitement que s'il avait été emporté par un coup de vent du Nord. Tout aussi rapidement, la jeune femme bondit sur ses pieds, les poings serrés et une expression étrange sur le visage.
De la fureur... Mais également, une expression que, étonnamment, Yaemgo ne s'attendait pas à voir un jour se peindre sur le visage de la sorcière.
De la... peur. Imperceptiblement, l'Elémentaliste fronça les sourcils. Qu'est-ce que ce nom pouvait bien évoquer à Fleur-de-Neige pour qu'elle réagisse ainsi ? Aurait-elle déjà eu affaire à lui avant que le démon ne le définisse comme sa victime à plein temps ?
Une question semblait brûler les lèvres de la jeune femme, et elle la posa d'un ton étrange que Yaemgo, même en la connaissant si peu, ne lui connaissait pas.
De légères larmes de sang coulèrent des yeux de la sorcière.
Puissance des mots,Larmes de sang,Blessure.
Il ne se permit pas le moindre commentaire, sachant les profondes blessures qui engendraient des larmes de sang... Lui-même, son coeur ne s'était arrêté de pleurer depuis tant d'années...
Perdu dans ses pensées, il oublia presque de répondre à Fleur-de-Neige qui la suppliait des regards et lui promettait des choses si elle retirait Lindörm de son esprit.
Yaemgo eut un léger demi-sourire triste, quoiqu'un peu compatissant.

- Ce serait plutôt à moi de vous offrir tout ce que je peux dans le cas où vous me délivriez de ce fléau. Cependant... Je suis désolé, mais je crois que vous en soyez incapable... Malgré tout votre talent. Ce... ce n'est pas un simple démon. C'est lui qui me contrôle... Je vis dans la hantise, chaque seconde, qu'il repasse à l'attaque... Je...

Ses mots se perdirent dans sa gorge. Il espérait n'avoir pas vexé Fleur-de-Neige, mais il savait que ce démon ne pouvait pas être délogé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Sam 5 Jan - 1:49

Fleur-de-Neige s'agenouilla devant lui, levant des yeux implorants vers lui. Désormais, toutes ses larmes étaient de sang. Elle joignit ses mains délicates, soupirant pour étouffer un sanglot coincé dans sa gorge.

- Je vous en prie... Je veux au moins essayer. Il faut que... il faut qu'il meurt. C'est la seule chose pourquoi j'ai pu vivre mille fois plus longtemps que tous les êtres humains... car oui je suis tout à fait humaine. Mais j'ai cessé de vieillir pour une chose. Pour l'exterminé... Pour ma vengeance. Si vous aviez quelconque sentiment pour moi, ce serait le moment où je les invoquerais. Mais il y a fort longtemps que l'on m'a ravit celui pour qui je suis née avec un coeur. J'étais une jeune sorcière à l'époque. Une sorcière trop curieuse.

Elle garda le silence pendant un moment, baissant les yeux. Ce souvenir était horriblement douloureux et même les millénaires n'avaient pas soustrait de souffrances à ces images qui venaient souvent la hanter dans ses rêves. Fleur-de-Neige releva la tête vers l'élémentaliste.


- Vous qui avez un sens de la justice aigu... Ne croyez-vous pas que j'ai droit à une juste vengeance? Ensuite je pourrai mourir. J'ai fait des recherches sur lui. J'ai accumulé tout ce qui était rapporté... même les légendes. J'ai souvent fait appel à des démons comme familier. Je connais les précautions à prendre, comment les renvoyer. Je connais leurs ruses, leurs manies.

Fleur-de-Neige posa doucement l'une de ses mains sur la sienne, mais la retira dans un sursaut comme si ce contact l'avait brûlé. La sorcière avala difficilement sa salive et se releva. Elle s'approcha de la table et prit le livre dans lequel elle avait prit des notes. Elle l'ouvrit à la première page.

- Vous pouvez le lire en entier... ce sont toutes les notes que j'ai pu prendre sur des démons, et en particulier sur celui qui cohabite avec vous dans ce corps. Vous êtes conscient qu'il ne se contentera pas de vous partager ainsi encore longtemps, n'est-ce pas? D'ailleurs, je m'étonne qu'il le fasse déjà depuis apparemment plusieurs années. Habituellement, les démons ne restent pas plus d'un mois dans un hôte. Mais il faut croire qu'il vous aime bien. Cependant, je crois que lorsqu'il décidera qu'il est trop à l'étroit, il détruira la moindre parcelle de votre esprit. Vous serez annihilé.


La sorcière arrêta de parler, reprenant son souffle et son calme. Son coeur battait fort. Elle était dans la même pièce que ce démon. Elle savait qu'il ne l'avait sûrement pas oublié. Fleur-de-Neige, elle, ne pourrait jamais le faire.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Sam 5 Jan - 14:42

Yaemgo écouta jusqu'à la fin et avec attention la tirade de Fleur-de-Neige, même s'il trésaillit intérieurement en apprenant que cette sorcière avait été humaine. Bien sûr, chacun de ses mots le touchaient profondément... Et s'il l'avait pu, il aurait laissé la sorcière détruire ce démon...
Seulement, l'Elémentaliste avait parfois accès à la mémoire de Lindörm, dans ses instants de rares faiblesse. A vrai dire, il n'avait pu sonder son esprit maléfique qu'une seule fois, et il y avait trouvé des renseignement intéressants... Et d'autres, atroces.
Lindörm avait acquis une puissance terrifiante juste avant de s'introduire dans son esprit. D'après ce qu'il en savait, seuls quelques démons de légende, comme... Nouda, par exemple, n'avait atteint un tel niveau.
Malheureusement, il n'avait eu le temps de sonder les plans de Lindörm, qui s'était révolté et l'avait longuement torturé mentalement...
Yaemgo soupira légèrement et reporta son regard vers la jeune femme.

- Je... Fleur-de-Neige, je suis désolé, mais je crains que cela ne soit impossible. Vous avez le droit à votre vengeance, mais si vous essayez, il nous tuera tout les deux. Il y a peu, il a visité les profondes Limbes, et... Et il a acquis une puissance incommensurable. Nous ne pouvons rien contre lui, du moins... Pas maintenant. Pas directement.

Il repoussa le livre vers la jeune femme, et le ferma doucement, sans la quitter des yeux. Il lui lança un regard significatif.

- Les renseignements qui se trouvent dans cet ouvrage sont trop anciens. Si l'on tente la moindre attaque, il serait capable de se libérer... Et tant qu'il est consigné dans mon enveloppe charnelle, il ne peut rien directement contre la civlisation. Je pense qu'il n'est pas là de son plein gré, que... quelqu'un à dû le sceller.

Yaemgo cligna des yeux. Comment lui faire comprendre ?

- Bien que vous méritiez de le tuer, vous ne pouvez sûrement rien contre lui. Comprenez... Même si je comprends votre douleur autant que je le peux, nous ne pouvons courir le risque qu'il se libère...

Une parle pointa à l'oeil de l'Elémentaliste, qu'il contint à grand-peine. Ce n'était pas le moment. Et même s'il redoutait la réaction de la jeune femme, il savait qu'il ne cèderait pas. Pour l'instant, le Démon était intouchable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Sam 5 Jan - 19:39

Fleur-de-Neige se leva et lui tourna dos. Elle s'avança vers les flammes dans l'âtre et appuya doucement ses paumes contre le mur de la cheminée. Soudainement tous ses muscles se tendirent. Elle semblait suffoquer et elle gémit. Ses mains, seules chose que Yaemgo pouvait voir, devinrent plissé et rugueuses comme celles des personnes âgées pendant un moment. Elle se mit à trembler et tout cessa. Elle se détendit. La sorcière se tourna lentement vers lui. Elle était toujours aussi jeune, aussi belle... mais il y avait quelque chose qui flottait dans l'air et qui avait quelque chose de terrible. Elle s'agenouilla près de la table et retira un coffre d'en-dessous. Elle l'ouvrit et en sortie un scalpel et une fiole. Elle fit un garrot à son bras et ouvrit la chair dans le creux de son coude, opération qui semblait fortement lui déplaire. Elle ouvrit le bouchon de la fiole et le déversa doucement dans la plaie. La blessure se mit à bouillonner comme de l'eau que l'on a mit à chauffé puis tout se calma et la plaie se referma. Fleur-de-Neige rangea tout, referma le coffre et le glissa de nouveau sous la table. Elle était pâle et son corps paraissait comme un fardeau. La sorcière se leva difficilement, rappelant que malgré son apparence, elle était vieille. Elle alla s'assoir à son fauteuil avec mille précautions et contempla l'élémentaliste pendant un long moment, silencieuse. Elle semblait sur le point de dire quelque chose, mais ne le fit pas. Elle détourna son regard de lui et se concentra à l'observation de la table. Elle cala sa joue dans sa paume, allongeant ses doigts jusqu'à son oeil. Ainsi accoudée, elle sombra dans ses sombres pensées.

Fleur-de-Neige savait ce qui était en train de se produire : elle était en train de mourir lentement. Elle avait été maintenue artificiellement en vie pendant de trop longues années. Maintenant le temps la rattrapait et cherchait à faire son oeuvre. Mais la sorcière ne voulait rien entendre de mourir avant d'avoir obtenu son dû. C'est pourquoi elle combattait la vieillesse par mille potions qui atténuaient de moins en moins efficacement ses rhumatismes. En fait, ce qui lui aurait fallu, c'était du sang d'immortel qu'il lui fallait ou... et elle n'y comptait pas trop, que les dieux l'acceuillent dans le panthéon en tant qu'immortelle ou déesse quelconque. Mais Fleur-de-Neige savait combien elle ne devait pas compter sur cette dernière échappatoire. La sorcière se doutait bien que Yaemgo ne l'aiderait pas non plus en ce sens. Il avait l'air d'être quelqu'un d'assez terre à terre, mais avec un sens de la justice aigu.


- Yaemgo... est-ce que vous croyez que je mérite de mourir? Ou, est-ce que vous pensez que je suis une femme cruelle et sanguinaire?

Fleur-de-Neige leva la main pour lui signaler de ne pas répondre immédiatement. Elle réfléchit un moment, et lentement recommença à parler :

- J'ai tué des immortels pour obtenir leurs sangs, pour ne pas mourir et vieillir. J'ai décimé des villages dans mes colères que jamais rien n'apaise. Ah! Si vous saviez combien mon coeur fut malmené en mes jeunes années. Le genre humain est le pire qui soit. Il tue sans distinction... il a prit ma famille. Mon...

Elle s'étrangla et ne rajouta plus rien, les yeux fixés sur ses genoux. La sorcière ne s'était jamais confiée. Mais si elle voulait travailler de pair avec Yaemgo, elle voulait qu'il comprenne ses motivations. Pourtant, elle ne pouvait se résoudre à lui dire... ce qui s'était passé.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Sam 5 Jan - 21:12

Alors que Yaemgo étouffait ses derniers mots, Fleur-de-Neige se leva, et s'approcha de la cheminée. Puis, elle sembla, pendant un instant, souffrir puissamment, comme si elle subissait un processus de vieillissement accéléré, vu l'état de ses mains.
Mais elle se retourna, et l'Elémentaliste put constater qu'elle n'avait pas changé, mais qu'autour d'elle subsistait un terrible halo. Elle sortit de sous une table un coffret de bois, d'où elle tira un scalpel et une fiole. Yaemgo ferma les yeux pendant un instant... Peut-être plus.
Quand il les rouvrit, la sorcière rangeait le coffre sous la table tandis qu'une blessure à son bras bouillait encore légèrement.
Puis elle se rassit.
Simplement.
Comme si de rien n'était. Comme si rien ne s'était passé.
Pendant de longue minutes elle sembla en proie à de terribles tourments, des pensées noires et obscures, peut-être de son passé si lointain que même les plus anciens livres qu'avait lu Yaemgo ne relatait de ce temps-là.
Puis elle lui lança un regard, et lui posa une question. Qui se ficha dans le jeune homme telle une flèche parfaitement ajustée et acérée.
Alors qu'il ingugitait la phrase et préparait soigneusement sa réponse, la jeune femme lui fit un signe pour l'empêcher de parler.
Elle relata tout ce qu'elle avait fait, toutes les tueries et les assassinats qu'elle avait commis pour se procurer une vie plus longue. Mais, cependant, elle sembla incapable de finir sa phrase. Comme d'habitude, au même moment...
Yaemgo se leva. S'avança vers Fleur-de-Neige et la regarda. Il prit soin au moment de parler, ne s'avançant pas trop et choississant ses mots. Voix douce... Presque un murmure.

- Qu'est-ce que la justice, Fleur-de-Neige ?

Un temps. Il lui lança un regard étrange.

- Elle dépend de chaque personne. Vous, moi, l'empereur, un simple paysan... Chacun voit la justice à sa façon.

Nouveau temps.

- Un paysan vous condamnerai pour avoir tué sa famille. L'empereur vous condamnerai pour avoir troublé la paix de son royaume. Moi...

Le jeune homme réfléchit avant de prononcer ses mots. Il s'agissait de ne pas frustrer la sorcière...

- Je ne vous condamnerai pas. A votre place, et même si je ne connais pas l'intégralité de votre histoire, j'aurais sûrement fait la même chose. A votre place, en ce moment, je ne me laisserai pas dépérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Sam 5 Jan - 21:29

Fleur-de-Neige sourit paisiblement, presque sereine tout à coup. Elle baissa les yeux et hocha doucement la tête. Elle savait que même si les gens lui en voulaient, peu étaient réellement capable de la vaincre. La sorcière se leva et s'approcha de lui lentement. Elle faisait peut-être une tête de moins que lui. La belle thaumaturge poussa un doux soupir.

- Ce démon qui sommeille en vous m'a ravi mes parents, dit-elle en indiquant le tableau. C'est un peu à cause de mon père s'il est venu dans ce plan. Il faisait des expériences et, je crois qu'il s'essayait à la nécromancie. J'ai réussis à la m'enfuir, mais... Il m'a rattrapé. Je suis parvenue à m'échapper des abysses et j'ai remisé cet évènement dans ma mémoire. J'ai épousé l'homme que j'aimais...

Sa voix s'étrangla et des larmes de sang se remirent à couler sur ses joues. Fleur-de-Neige avala difficilement sa salive. Elle devait être forte et poursuivre son récit. Il fallait qu'il sache.

- Nous avons eu un fils. Mais ce démon est revenu et a entraîné mon mari en enfer. Déjà, de vilaines rumeurs couraient sur moi et ma défunte famille. J'ai confié mon petit à une femme en qui j'avais confiance...

Des flash de mémoire lui revenaient. Elle revoyait de brève image de son incursion en enfer où elle avait subi mille supplices et vices pour retrouver son bien-aimé. Elle l'avait retrouvé et ramené avec difficulté dans le plan des mortels. Fleur-de-Neige poursuivit :

- Quand je suis revenue, j'étais blessée et très mal en point, mais mon époux l'était davantage. Je l'ai donc aidé à se coucher dans notre demeure et je suis retournée chez la femme à qui j'avais confié mon fils et elle... elle...

Les larmes redoublèrent. La sorcière retomba dans son fauteuil et enfouit son visage dans ses mains. Fleur-de-Neige sanglota de longues minutes. Bien sûr, la suite était évidente, mais son déroulement exact ne l'était pas. Dans un soubresaut de courage elle lança :

- Elle l'a égorgé... Les villageois sont arrivés... J'ai couru jusque chez moi, mais ils avaient déjà tout saccagés et prit mon mari. Je l'ai cherché partout. Le lendemain, au levé du soleil, il y avait un grand rassemblement. Quand j'ai réalisé ce qui provoquait autant de tumulte, il était trop tard. Ils ont pendu mon mari. J'ai protesté... mais j'ai dû m'enfuir. J'étais trop faible pour combattre autant d'individu. Mais aussitôt que je l'ai pu... je les ai tué un à un.

Cette dernière phrase avec été prononcée avec une voix tremblante de rage. Les larmes coulaient toujours, mais Fleur-de-Neige semblait plus en colère que triste.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Sam 5 Jan - 22:10

[ Là, je commence à avoir du mal niveau longueur... ]

Yaemgo regarde la sorcière. Elle semblait être redevenue sereine... Jusqu'au moment où elle reprit la parole. Elle s'était levée, et, après un léger soupir, elle commença son récit.
Sa voix se mettait à trembler de plus en plus. Puis, ce furent les sanglots qui arrivèrent, et enfin les larmes.
Sa voix tremblait... Oui, tremblait, mais restait à savoir de quoi. De rage, de peur, de tristesse ? Le jeune Elémentaliste aurait opté pour la première proposition. Comme si, remontée du passé, sa haine de l'humain lui revenait en mémoire.
Yaemgo admirait cette femme. Vivre si longtemps... Sans personne, avec tant de morts sur la conscience... Cependant, elle recommençait à lui faire peur. Une personne capable de revenir de l'Enfer pour sauver son mari et de tuer un si grand nombre de personne...

"Qui êtes-vous donc, Fleur-de-Neige ?" pensa le jeune homme.

Ne sachant que faire, Yaemgo prit le bras de la jeune femme, et le reposa sur l'accoudoir. Il fit de même pour l'autre bras, et, du bout du doigt, releva le visage de cette si belle personne.

- A quoi sert de remonter les souvenirs du passé ? Cela ne vous apporte que de la haine et de la tristesse. Mieux vaut se tourner vers l'avenir. Seul cela est important.

Le jeune homme ne savait que dire devant cette jeune femme devant lui, en proie aux pires souvenirs. Que dire, que faire ? Que penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Dim 6 Jan - 0:54

[C'est pas la quantité, mais la qualité qui compte. Et ça, tu n'en perds aucunement;)]

Fleur-de-Neige sentie qu'il prenait doucement son bras pour le poser sur l'accoudoir. Il fit de même pour l'autre. La sorcière fronça légèrement les sourcils, surprise qu'il établisse lui-même le contact. Peut-être qu'il préférait aller toucher les gens que l'inverse. Cette histoire était assez bizarre et elle se demandait vraiment d'où venait cette répugnance au touché, alors qu'elle le cherchait plus que tout. Sans doute, cela avait un lien avec Lindörm. La sorcière sentie ensuite ses doigts sous son menton. Étrangement, ce geste la fit sentir rajeunit. Ses yeux plongèrent dans ceux de l'élémentaliste. Elle sentie un frisson parcourir sa nuque et couler le long de sa colonne vertébrale. Elle avait un préssentiment. Elle n'aurait pu dire s'il était bon ou mauvais, mais elle sentait que ce geste qu'il venait de poser allait boulverser tout le reste. Fleur-de-Neige demeura silencieuse. Elle prit doucement sa main du bout des doigts. Elle répondit dans un souffle :

- À vous faire comprendre que je suis une tueuse qui n'a ni remord, ni pitié, ni regret. Mais je ne le fais jamais sans raison. Ce qui explique mon manque apparent de compassion.

Ses doigts se relâchèrent et cela dégagea sa main. Silencieuse pendant un moment, Fleur-de-Neige finit par avoir un léger sourire.

- Il est effrayant pour bien des gens de voirent à quel point il m'est facile de tuer et sans l'ombre d'un resentiment. J'ai accumulé beaucoup de puissance au cours du temps. Je ne connais pas son étendu moi-même... je n'ai jamais cherché à pousser mes limites jusqu'au fond.


Elle haussa les épaules. La sorcière se leva et jeta un regard par la fenêtre. Elle eût un petit sourire et lui pointa l'extérieur. Il faisait maintenant nuit noire. Fleur-de-Neige effleura son bras pour attirer son attention.

- Vous avez faim? Je peux mettre quelque chose à cuire... Oh et!

Elle baissa les yeux un moment puis les releva pour lui demander :

- Je voulais savoir si vous vouliez passer la nuit ici. Si c'est le cas, je vais vous préparez une chambre.

Fleur-de-Neige plongea son regard dans le sien. Elle n'insistait pas, et rien dans ses traits ou sa vie n'indiquait qu'elle désirait plus une issue qu'une autre. Mais dans l'éclat de son regard, on voyait la crainte de se retrouver seule pour des siècles encore.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Dim 6 Jan - 22:26

[ Je crois pouvoir te retourner le compliment. En rajoutant le facteur quantité, bien entendu. ]

La sorcière prit doucement la main de Yaemgo qui recula brusquement. C'était... étrange. Comme si une force empêchait qu'on le touche. Même si lui, parfois, pouvait toucher quelqu'un, le contraire n'était jamais possible. Après un regard d'excuse, il écouta les paroles de Fleur-de-Neige.
Un léger sourire flotta sur les fines lèvres blanches de l'Elémentaliste et rajouta simplement quelques mots.

- Y a-t-il une grande différence entre être tueur ou empereur, Dame ?

La sorcière haussa les épaules, l'air, étrangement, de n'être qu'à moitié concerné par ce qu'elle était en train de dire d'elle. Tout était question de point de vue... Un des paysans qui avait tué son mari valait-il mieux qu'elle ? Et inversement ?
Il n'y avait pas de réponse absolue à ces questions... Comme à la plupart des questions.
Après un bref regard par la fenêtre, le jeune homme constata que la nuit était tombée, d'une obscurité si profonde qu'il ne pouvait pratiquement rien voir de ce qui se trouvait au-dehors. Il cligna des yeux une ou deux fois, légèrement déboussolé. N'était-ce pas le matin quand il était entré dans cette maison ?
La journée était passé tellement vite... C'était étrange, il n'avait pas l'impression d'avoir passé autant de temps dans cet endroit. Quelqus heures plus tôt, il aurait soupçonné un quelconque maléfice ou sortilège de la part de Fleur-de-Neige, mais à présent ses soupçons étaient a priori envolés.
La jeune femme effleura le bras de Yaemgo, ou du moins essaya car il fit un léger mouvement en arrière, évitant le contact épidermique tant redouté par le jeune homme, ou par une quelconque force l'habitant, elle lui proposa de manger quelque chose, ainsi que de rester dormir ici.
L'Elémentaliste réfléchit quelques secondes. Etait-ce bien prudent...?
Ces pensées ne restèrent que quelques secondes dans son esprit, d'autant qu'il n'avait rien touché de ce qu'avait servi la sorcière.

- Avec plaisir, Dame.

De plus... Fleur-de-Neige n'avait sûrement pas envie de rester seule, après toutes ces années en solitaire à ressasser ses anciennes et noires pensées.
Mais de toute façon, ce n'était pas non plus pour déplaire au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur-de-Neige

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Serveuse, cuisinière et caissière... dans un fast-food.
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique-neutre-mauvaise
Race: ... Who know!
Âge: Vieille... trop vieille pour toi.

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Lun 7 Jan - 3:51

Fleur-de-Neige sourit avec bonheur : elle était rayonnante. Décidément, cette décision lui faisait très plaisir. La sorcière frappa dans ses mains. Toutes les chandelles s'allumèrent, mais seulement dans la pièce. Dans toute la maison également! Les âtres s'allumèrent pour réchauffer la vieille maison. Elle le regarda un moment, quelque chose de brillant dans le fond de ses yeux bleus. Puis elle eût un petit rire qui ressemblait aux gloussements des jeunes bourgeoises encore un peu idiote qui se pavoisent devant un garçon. Fleur-de-Neige l'invita d'un geste de la tête à la suivre. Elle sortie du salon en chantonnant doucement. Elle marcha dans un long couloir avant d'entrer dans un cuisine. Elle réfléchit un moment puis fit un geste de la main. Des instruments de cuisine se mirent à s'activer. La sorcière entra dans la somptueuse salle à manger où les couverts étaient déjà mit.

- Je ne suis pas venue ici depuis un moment. C'est que je mange très peu, dit-elle avec un sourire.

Elle se retourna vers la table, mais se figea. Son visage si rayonnant s'éteignit tout à coup. Elle fit lentement le tour de la table et se pencha. Elle ramassa quelque chose sur le sol et se releva. Tout doucement, elle fit volte-face. Un vieil ourson dans ses mains. Il avait dû appartenir à son fils. Son expression amer et triste refit surface.


- Je ne suis pas revenue depuis leur décès...

Elle serra la peluche doucement. Elle se mit à murmurer une berceuse dans une langue ancienne. Fleur-de-Neige pleurait doucement, sans sanglot. Puis quand elle s'arrêta près de l'élémentaliste, elle cessa sa chanson et souffla :

- Oh, mon pauvre petit oiseau.

La sorcière huma le parfum du jouet. Il y avait encore l'odeur lointaine de son petit rejeton. Soudainement, elle releva la tête vers Yaemgo.

- Venez m'aider à l'enterrer. Il le faut, sinon... je penserai sans cesse à mon tout petit. Vous voulez bien?


Fleur-de-Neige avait les yeux brillants de larmes et d'espoir. Elle avait terriblement besoin d'une présence rassurante.

_________________
Pouvoir infernal
Destruction massive de tes intentions
Guerre silencieuse ne causant aucun mal
Défaite t'envahissant comme un poison
Dans un doux chant je t'interpelle
Mélodie harmonieuse, mais cruelle
Faisant fi de tes protestations
Je t'enveloppe graduellement dans l'incantation
Tu n'arrives plus à lutter contre mon appel
Avec amour et patience, je t'ensorcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dalatana.ephpbb.com/index.htm
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Dim 17 Fév - 19:13

[ Non, je n'ai PAS 1 mois et demi de retard. Jamais de la vie, mais non mais non... ]

La sorcière semblait vraiment heureuse que Yaemgo eut accepté son invitation, ce qui réchauffa un peu le coeur gelé du jeune homme. Cela en avlait la peine, ne serait-ce que pour ce genre de sourire, pour ce genre de léger rire.
Les lumières s'allumèrent brusquement, et le feu prit vie dans l'intégralité des âtres de la maison. D'un geste doux, elle l'invita à la suivre, et ils traversèrent quelques couloirs avant d'arriver dans une cuisine qui semblait n'avoir servie depuis des siècles, mais pourtant qui était parfaitement propre et en ordre. Sans effort apparent de Fleur-de-Neige, les instruments de cuisine se mirent en action, et la table se prépara toute seule. Avec un sourire, la sorcière lui indiqua qu'elle mangeait très peu, ce qui étonna Yaemgo du fait de son apparente très bonne santé.
Elle avait à peine terminé sa phrase que déjà son visage se gelait, son sourire lumineux disparaissant d'un seul coup, sans raison apparente.
Lentement, elle fit le tour de la table, et, sur le sol, ramassa quelque chose que le jeune Elémentaliste ne put voir dans un premier temps. Elle murmura quelques mots qu'il ne comprit pas tout à fait, et chantonna une berceuse dans une lange qui lui était inconnue.
Son expression triste réduisit Yaemgo au silence, et quand elle s'approcha pour lui chuchoter quelques mots, il put voir ce que fleur-de-Neige serrait contre elle.
Un vieil ourson, passablement abimé, qui aurait dû faire tache dans la cuisine très propre, mais pourtant y paraissait tout à fait normal, comme une suite logique aux évènements récents.
"Pauvre petit oiseau."
Des mots qui ne voulait pas dire grand-chose dans l'esprit du jeune homme, qui se contenta de les prendre comme ils venaient. Les yeux de l'apparente jeune femme remplis de tristesse semblèrent rêveurs durant un instant, puis elle releva la tête.
Enterrer l'ours ? Il comprit immédiatement la symbolique de ce geste pour Fleur-de-Neige, la sorcière veuve. Il acquiescça d'un signe de la tête, la gorge nouée.


- Bien entendu... Ce... c'est normal. Je comprends.

Les yeux dans le vague, il suivit la sorcière vers l'extérieur, où le noir le plus profond régnait, ainsi qu'un silence asourdissant. Les arbres semblaient prendre plus de place que pendant le jour.
D'un geste, la lumière se fit. Pas un petit soleil, simplement de la lumière, pure, venant de partout et de nulle part.
Cela fait, il posa un genou par terre, et, d'une douce injonction dans une langue étrange, un trou se forma dans le sol, bien propre, sans aucun tas de terre à côté. Puis, toujours dans le dialecte mélodique des éléments fondateurs, il prononça une prière qui dura quelques minutes, puis finit dans une langue compréhensible par tous.

"Toi, mort par l'acier et le feu de la folie des hommes,
Toi, innocence éxécuté au nom de la haine,
Repose aujourd'hui en paix dans la terre éternelle."

La terre brilla d'une lueur verte, et Yaemgo se tut, se releva, la gorge à nouveau nouée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darek
Solitaire guerrier à la Hache
avatar

Masculin Nombre de messages : 82
Localisation : Errant en solitaire dans l'Empire...
Emploi : Tueur de bandits et d'assassins.
Loisirs : Trancher la chair de l'ennemi avec sa hache...
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Bon à tendances chaotiques aggravées
Race: Humain
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   Mer 5 Mar - 0:56

Darek courait dans la Forêt de Praeven, aussi vite qu'il le pouvait, sa gigantesque hache à double-tranchant en mains.

Une trentaine de minutes auparavant, il s'était mis à traquer un homme qu'il avait vu, avec deux autres bandits, harceler un vieillard près des portes de la cité d'Aderoïc.
Il s'était immédiatement jeté sur eux, avait eu le temps d'abattre deux des brigands mais le dernier s'était enfui en direction de la forêt ; le colosse l'avait poursuivi, ignorant le vieil homme qui se perdait en remerciements à son égard.

Ce n'est pas pour lui que je le fais... Il le savait pertinemment. Son esprit répondait à l'appel du sang, au désir de tuer ces maraudeurs corrompus, et non à l'envie de sauver un pauvre citoyen par générosité.

Darek avait donc coursé le bandit pendant plus de vingt minutes. Il l'avait presque rattrapé, quand les ennuis lui étaient tombés dessus ; sans s'en rendre compte, le géant avait atteint un camp de brigands, grouillant d'hommes armés jusqu'aux dents. L'autre bougre de fuyard avait fait exprès de le mener jusqu'ici : désormais, c'était lui qui poursuivait le colosse avec une bonne trentaine de ses camarades.

Désormais, Darek commençait sérieusement à manquer de souffle ; sa respiration était saccadée, et ses pas se faisaient de plus en plus lourds. Cette petite perturbation n'était pas prévue, il n'avait pas pensé qu'il y avait un camp à proximité...
Ses poumons étaient douloureux et, à vrai dire, le géant éprouvait le furieux désir de s'arrêter et de faire face à ses poursuivants, de trancher leurs chairs à grands coups de hache et de leur montrer qu'il ne craignait pas de vulgaires bandits comme eux. Cette envie s'insinuait peu à peu en lui, elle commençait à le brûler sincèrement et il avait déjà ralenti l'allure, prêt à affronter les pillards, quand il aperçut de la lumière un peu plus loin.

Etrange... se dit-il.

En effet, il faisait nuit noir dans la forêt, et à part des brigands, il n'avait encore croisé aucun être humain. Finalement, il se dirigea vers cette lueur mystérieuse pour en identifier la source.

Au bout de quelques grandes foulées, il arriva devant un grand manoir à l'allure plutôt sinistre. À côté de celui-ci, il avait un scène bien étrange sous les yeux : un homme et une femme se tenaient debout, silencieux, les yeux fixés sur le sol qui brillait étrangement d'une lueur verte.

Darek interrompit sa course, les observa un instant de loin ; puis, il entendit les lointaines clameurs farouches des brigands qui étaient toujours à ses trousses.
Alors, il s'approcha des deux individus, tenant toujours sa hache en mains quand viendrait le moment d'affronter les bandits...

_________________
Tue-les... me souffle sans arrêt la voix. Tue-les tous...

Homme rongé par une présence qui corromp son âme. Ne vous approchez pas trop, je vous en conjure...
Ma hache pourrait ne pas l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison de la sorcière [open]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison de la sorcière [open]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: Forêt de Praeven :: Sud de la Forêt-
Sauter vers: