L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lilith (arrivée au Royaume)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 22
Loisirs : s'adonner aux arts des 4 éléments
Date d'inscription : 27/03/2009

Feuille de personnage
Alignement: Neutre
Race: humaine
Âge: 21 ans

MessageSujet: Lilith (arrivée au Royaume)   Ven 27 Mar - 22:27

Lilith courait, aussi vite qu'elle pouvait, malgré la robe qu'elle portait. Car il faut bien le dire, courir avec une robe n'est vraiment pas pratique; heuresement, la jeune-femme ne s'en sortait pas trop mal -à force d'être constament en robe, on acquière une certaine expérience!
Ses logs cheveux flottaient dans le vent; ils étaient d'un noir profond, brillant, en contraste avec sa peau plutôt blanche. Cette même peau claire bien que non livide faisait ressortir ses lèvres rouge sang et ses yeux d'ambre. Ce visage aurait était magnifique, en d'autres circonstances, mais à présent Lilith n'avait que faire de son apparence: la tempe battant la chamade, la sueure pelant sur son front, la bouche sèche, la damoiselle essayait tant bien que mal de se rapprocher d'Aderoïc. Si elle arrivait à entrer dans les faux-bourgs de l'immanse citée, elle s'en sortirait. Elle les voyait d'ailleurs, qui se rapprochaient assez vite, mais ses assaillants, eux aussi, se rapprocher dangeresement.
Elle courait, et courait encore; c'est bon, elle y était presque... Encore quelques pas...
Ouf, elle était finalement rentrée dans la foule constante de l'avant-cité! Sa taille moyenne lui permis de se dissimuler rapidement parmis la foule, et, cachée entre les badeaux, elle put voir ses agresseurs faire demi-tour, après moulte jurons.
S'adossant contre un mur, elle souffla, histoire de reprendre ses esprits.

Ah, ces hommes alors!
S'étant arrêtée dans une auberge avant de gagner la ville, elle avait malheuresment attirée les fougues amoureuses de soulârds du coin! Les ayant repoussé gentiment au début, elle avait bien vu qu'ils ne la lâcherait pas. Il faut dire qu'elle n'était pas à plaindre, au niveau du physique: elle avait des courbes plus que généreuses, et ne le cachait pas, bien au contraire. Elle se plaisait à attirer le regard des gens, à jouer de son charme, même s'il elle savait que cela la fourrait régulièrement dans les ennuis! Ainsi, ils avaient petit à petit, ils avaient dépasés les limites de la courtoisies. S'énervant alors de leurs mains sur ses cuisses, elle avait elle même posée les siennes sur leurs jambes, et, lâchant un sourire niais pour tromper leur bêtise, elle avait enflammée ses paumes, avant de resserer celles-ci sur les parties intimes des deux idiots. Appuyant bien, tatant la chair avec sadisme elle s'était en suite levée en vitesse, avant de fuir sous les regards consterné des autres membres du groupe. La poursuite avait des lors commençée...

Finalement, elle était saine et sauve, à bon port. Lilith croisa les bras sur son ventre, avant d'entendre un miaulement! Zut! Elle avait conplètement oublié Baluchon! Plongeant le bras dans son décolté, sous les regards interrogateurs des badauds qui la remarquaient, elle enfouit la main dans la petit poche qu'elle avait cousue, un peu en dessous de ses seins, et en ressortit une sorte de petit chat. Il parraisait encore bébé, mais était déjà adulte: il avait environ trois ans et demie, et était seuvré depuis longtemps. Cette petite bestiole résultait de l'étrange croisement d'un lynx et d'une chatte. En effet, plus petite la jeune femme avait surpris la chatte de sa famille d'adoption passer du bon temps avec un lynx, qui venait surement des montagnes, plus au nord. Sur les trois petits mis au monde, il était le seul à avoir survécu, et Lilith, s'étant pris d'amitié pour lui, avait réussit à en obtenir la responsabilitée. Il avait le pelage sauvage d'un lynx (entre moucheté et rayé), un joli visage (commme tout bébé félin), de belles oreilles cassées à mi hauteur, lui donnant l'apparence d'une petite bête larmoyante, le genre d'animal qu'on a envie de serrer contre soi pour le consoler. De surcroît, un problème de génétique dû au mélange des espèces empêchait la bestiole de grandir, le rendant, éau fil du temps, de plus en plus trappu et toujours aussi mignon.

Lilith caressa le petit animal. Il s'était assoupi dans sa poche, à l'auberge, et il avait dû se réveiller en sursaut pendant la course poursuite. De ses grands yeux étonnés, il redécouvrait le monde qui l'entourait.

"_Rendors toi, Baluchon, nous sommes bientôt arrivés! Ce voyage t'a surement perturbé, et un peu de sommeil en plus ne te fera pas de mal, souffla-t-elle de sa voix sensuelle aux oreilles du chaton. "

La jeune-femme le replaça dans sa poche, avant de se diriger evrs l'entrée de la cité. Elle trouva rapidement la voie principale, et, la suivant sur une certaine longueur, elle arriva enfin devant le portail d'entrée. Deux soldats parmis la garde présente vinrent alors l'accoster. L'un lui demandait les formalitées, comme son nom, son âge, sa provenance, son métier, etc., pendant que l'autre s'appliquer à noter l'essentiel. Elle put donc, après quelques tours de charmes, avoir la permission d'entrer dans la ville.
Heureuse, elle ne se retint pas de sourire; elle allait pouvoir commencer sa vraie vie, et peut-être finir sa formation d'Elementaliste! De grandes choses l'attendait, elle en avait la certitude!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lilith (arrivée au Royaume)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: La cité d'Aderoïc :: Les portes de la Cité :: Présentation-
Sauter vers: