L'Empire d'Aderigan

En Aderigan, chaque homme est libre... Au détriment des autres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En route vers Dobrogea !

Aller en bas 
AuteurMessage
Drako
Cruel Assassin
avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Localisation : Se promenant en solitaire dans l'Empire.
Emploi : Voleur Assassin
Loisirs : Lire la peur dans les yeux de ses victimes.
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique
Race: Humain
Âge: Vingt-trois ans

MessageSujet: En route vers Dobrogea !   Jeu 27 Sep - 21:45

[Suite du RP : Suite de ruelles ensaglantées]


Drako, flanqué de Yaemgo et Darek, traversa sans encombres la cité d'Arenyon jusqu'au port. Une désagréable odeur de poisson et de sel vint bientôt emplir leurs narines. Partout autour d'eux, les gens s'agitaient: certains vantaient la qualité de leur poisson, d'autres, des marins au visage mauvais, erraient sans but dans la foule. Certains possédaient une jambe de bois. D'autres encore portaient un bandeau pour cacher leur oeil manquant.

Dans cette cohue, les trois aventuriers finirent tout de même par trouver ce qu'ils cherchaient: un marin proposait de louer son bateau. C'était une belle embarcation munie de deux voiles, d'environ trente mètres sur cinq.

- Laissez-moi faire ! Le voyage ne nous reviendra pas cher, je vous le garantis ! confia Drako à ses compagnons avec un sourire malicieux.

Les trois acolytes s'approchèrent du marin, affichant une moue intéressée. Drako engagea la conversation:

- Hmm... Un beau bateau qu'vous avez là ! fit-il afin de préparer le terrain de négociation.

Ce n'était pas directement utile, car il était évident qu'ils allaient finalement voler et non payer ce bateau. Mais, pour paraître moins suspect, le Voleur avait choisi de procéder ainsi. Il ne fallait tout de même pas oublier que ce dernier était pourchassé à travers l'Empire !

- Pour sûr ! Il en a vu d'bien belles, mon Feu de l'Océan... lui répondit alors le marin en souriant. C'est une embarcation de qualité !

- Oh, mais j'en suis convaincu !
déclara Drako en jetant un regard au bateau dont les voiles étaient percés, et dont la coque n'avait plus l'air très solide.

Ce n'est pas un navire de guerre, mais on s'en contentera... songea-t-il.

- Et donc, vous seriez prêts à le louer, c'est cela ? reprit-il.

- Eh bien, si vous en avez les moyens... Mais où donc que vous allez comme ça, messieurs ? Vous autres aventuriers, j'vous fais pas bien confiance !

- Holà, calmez-vous, nous ne voulons que nous rendre en Dobrogea !
se défendit le Voleur. Mais faites-nous plutôt visiter votre Feu de l'Océan.

Les négociations commençaient à l'agacer, il souhaitait en finir au plus vite. En compagnie de Yaemgo et Darek, il suivit le marin. Ils empruntèrent une passerelle pour monter à bord, puis le propriétaire du bateau commença sa visite:

- Hmm... Alors, ici la barre... Les cales sont accessibles par cette trappe... Et enfin, les cabines...

Ce disant, il ouvrit une porte et s'aventura dans la pièce, toujours suivi de près par les trois intéressés.

- Eh bien, je crois que c'est tout... Toutes les cabines sont les mê... Argh !

Drako, lassé par ces propos inintéressants, avait mis fin à la vie de l'homme.

- Vite, partons ! enjoignit-il à ses compagnons. Je vous l'avais bien dit, le voyage ne coûtera pas cher ! Ha ha ha !

Son rire était machiavélique. Darek protesta:

- Je n'aime pas ces méthodes...

- Eh bien, ton honnêteté te perdra ! Pauvre fou que tu es, ne vois-tu pas dans quel monde tu vis ?! Bien, dépêchons-nous ! Nous devons partir au plus vite ! Darek, va défaire les cordages ! Tu t'occuperas de la barre, et je te relayerai pendant la nuit ! Yaemgo, crée donc un vent assez puissant afin d'accélérer le voyage ! Je me chargerai de déployer les voiles ! Nous n'avons pas le temps de prendre un équipage ! Nous sommes pressés, et des mesures s'imposent !


Drako avait prononcé ces "ordres" d'un ton sec, qui ne tolérait aucune réponse. Il ne l'avait pas vraiment voulu, mais n'avait pu s'empêcher d'intervenir, en voyant les circonstances.

Il posa son sac par terre, et jeta un regard au cadavre.

Nous nous en débarrasserons dans l'Océan, pensa-t-il.

Le Voleur sourit en songeant à toutes les épreuves qui les attendaient.

L'aventure ne faisait que commencer...

_________________
" Ta vie est mienne, ta bourse aussi. "
" Mon art est avant tout celui de la survie, et n'admet pas les mots 'honneur' et 'lâcheté'. "


Tels sont les maîtres-mots du Voleur Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-aderigan.forums-actifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En route vers Dobrogea !   Ven 28 Sep - 17:54

Bouh se promenait sur le port. Il suivit quatre hommes qui entraient dans un bateau car il les avait vu discuter et était curieux de savoir ce qu'ils disaient donc. Il se cacha derriere un hublot.
Il entendit alors:

- Eh bien, je crois que c'est tout... Toutes les cabines sont les mê... Argh !

Un des hommes avait tué celui qui semblait être le propriétaire du bateau.

- Vite, partons ! Je vous l'avais bien dit, le voyage ne coûtera pas cher !
Ha ha ha !

Bouh se cacha vite dans l'écoutille.Il voulait suivre les trois hommes.


__________

La voix est partie. Mais soudain,Bouh entend un chuchotement, puis un hurlement dans sa tête.

-Tues les... TUES LES!!!

Le sang de Bouh se glaca.
Revenir en haut Aller en bas
Yaemgo
Mystérieux Élémentaliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Chaotique / Neutre
Race: A définir...
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: En route vers Dobrogea !   Ven 28 Sep - 18:27

(J'hésite... Hmm... Boh, allez, ça ne coûte rien.)

Yaemgo, accompagné de Drako et du colosse, arriva, enfin, vers le port.
L'Elémentaliste n'était pas peu fier de son coup, et de la façon de laquelle il avait réussi à berner les deux hommes...
Il fit un sourire un coin.
L'ambiance du port le prit instantanément, et ses yeux, ses narines et ses oreilles étaient sans cesse sollicités.
Une odeur fort désagréable se propageait dans l'air, aussi il créa un minuscule vent passer et repasser autour de son visage.
Arrivés au bord de l'eau sale, les trois aventuriers trouvèrent enfin ce qu'ils cherchaient : un marin et son bateau, fort bien prêts à être lou...


- Laissez-moi faire ! Le voyage ne nous reviendra pas cher, je vous le garantis !

Volé.
Yaemgo soupira, un sourire au coin des lèvres.
Voilà des méthodes qu'il appréciait.
Après une vraie fausse partie de négociation avec le marin, Drako s'arrangea pour qu'ils visitent l'intérieur du navire.
Le mage étouffa un rire sardonique.
Ce pauvre marin était si facile à berner...
Comme il s'y attendait, après un peu de futiles propos tenus par l'homme, Drako le tua d'un geste précis.


- Vite, partons ! lança-t-il en riant. Je vous l'avais bien dit, le voyage ne coûtera pas cher ! Ha ha ha !
-Joli coup, Drako, dit-il tout bas.

Déjà, des pensées se profilaient dans l'esprit de Yaemgo pour les faire partir.
Il n'eut pas le temps d'y réfléchir davantage.


- Darek, va défaire les cordages ! Tu t'occuperas de la barre, et je te relayerai pendant la nuit ! Yaemgo, crée donc un vent assez puissant afin d'accélérer le voyage ! Je me chargerai de déployer les voiles ! Nous n'avons pas le temps de prendre un équipage ! Nous sommes pressés, et des mesures s'imposent !

L'Elémentaliste fronça les sourcils.

- Mon cher, je ne vous ai pas recruté pour que vous me donniez des ordres. Et de plus, il reste quelque chose à faire avant de partir...

Il sourit machiavéliquement. D'un geste, il ouvrit un hublot, et un cri de douleur s'éleva derrière. Il ne put s'empêcher de rire...
Un rire sadique.
Lindörm revenait.
Il attrapa l'homme qui se tenait derrière par le cou, l'étouffant autant qu'il le pouvait.


- Apprenez qu'un hublot est une vitre transparente, aussi, se cacher derrière n'est pas une bonne méthode, sombre abruti... De plus vous en avez trop entendu. Adieu.

D'un geste, il l'écrasa contre la coque, et lui décocha un grand coup de poing dans le visage sans que l'autre puisse réagir. Une autre volée de coup passèrent, puis l'importun passa violemment à travers une vitre, tout ensanglanté. Pour finir, Lindörm fit un geste et les vêtements de l'homme se carbonisèrent.
La scène avait duré quelques secondes.
Il eut un sourire sardonique.


-Messieurs, nous allons pouvoir partir tranquille... Ksh ksh ksh...

D'un effort de volonté, Yaemgo reprit le contrôle.
Il fronça les sourcils, puis fit comme si de rien n'éait et monta sur le pont. Il n'avait pas spécialement envie que ses "compagnons" apprennent qu'il faisaient route avec un démon...
D'un mouvement de poignet, il balaya d'un souffle d'air les marins qui essayait de voler le bateau, puis dirigea le vent vers les voiles, tandis que l'embarcation était détachée.
Ils partirent à toute vitesse.
L'Elémentaliste crééa un courant marin vers Dobrogea, afin qu'ils quittent le plus vite possible le port.
Ils étaient en route vers Dobrogea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En route vers Dobrogea !   Ven 28 Sep - 21:35

Bouh n'eut pas le temps d'entrer dans l'écoutille. L'hublot s'ouvrit brutalement. La suite se déroula trop pour lui (désolé, je suis fatigué,j'ai pas envie de faire tout copier coller ^^).

Il entendit juste une voix. Une voix inoubliable.Celle qui l'avait ésperé ne jamais entendre. La voix de Lindörm,le démon éternel...

- Apprenez qu'un hublot est une vitre transparente, aussi, se cacher derrière n'est pas une bonne méthode, sombre abruti... De plus vous en avez trop entendu. Adieu.

Bouh perdit connaissance.C'est vrai qu'il en avait entendu assez pour ne pas dormir pendant lomgtemps...

Il la reprit dèrrière une vitre, les vêtemens carbonisés et ensanglanté.Il avait juste un petit souffle de vie. Ou était t-il? Il se souvint alors.IL était dans un bateau,un bateau dirigé par Lindörm...

Il étala son don de guérison sur ses os fracassés,comme lui avait appris son maître, Tokora Igonokla(j'ai pas trop d'inspiration désolé).

Dès qu'il fut guéri il plonga dans l'eau. Il rentrait dans la terre des humains .Il devait se préparer avant la vengeance. Dès qu'il fut a terre,il cria au ciel:

Je te retrouverai,LINDÖRM!!!

___________

La voix a arrêté de souffler. Car elle s'est trompée.
Revenir en haut Aller en bas
Darek
Solitaire guerrier à la Hache
avatar

Masculin Nombre de messages : 82
Localisation : Errant en solitaire dans l'Empire...
Emploi : Tueur de bandits et d'assassins.
Loisirs : Trancher la chair de l'ennemi avec sa hache...
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Alignement: Bon à tendances chaotiques aggravées
Race: Humain
Âge: 23 ans

MessageSujet: Re: En route vers Dobrogea !   Sam 29 Sep - 16:08

Les trois hommes s'approchèrent d'un marin qui semblait être le capitaine d'un navire idéal ; pas trop grand, pas trop petit, certes sacrément délabré mais en assez bon état par rapport à d'autres bateaux.

- Laissez-moi faire ! s'exclama Drako en souriant. Le voyage ne nous reviendra pas cher, je vous le garantis !

Darek fronça les sourcils. Il avait déjà une idée sur les manières de négociations de l'assassin...
Quelques minutes plus tard, ils suivaient le marin dans son navire, visitant l'embarcation de fond en comble. Ils entrèrent dans une cabine et le capitaine déclara :

- Eh bien, je crois que c'est tout... Toutes les cabines sont les mê... Argh !

Le pauvre homme n'eut pas le temps de terminer sa phrase : Drako venait de lui trancher la jugulaire d'un geste net et précis, éclaboussant le sol de son sang.
Le colosse haussa un sourcil et secoua la tête d'un air désapprobateur.

- Tu règles toujours ainsi tes affaires ?
- Bien sûr, et toi, ton honnêteté te perdra ! Pauvre fou que tu es, ne vois-tu pas dans quel monde tu vis ?! Bien, dépêchons-nous ! Nous devons partir au plus vite ! Darek, va défaire les cordages ! Tu t'occuperas de la barre, et je te relayerai pendant la nuit ! Yaemgo, crée donc un vent assez puissant afin d'accélérer le voyage ! Je me chargerai de déployer les voiles ! Nous n'avons pas le temps de prendre un équipage ! Nous sommes pressés, et des mesures s'imposent !


Darek émit un petit claquement de langue. Il n'appréciait pas le ton que prenait Drako pour lui parler.

- Evite de me donner des ordres. Contente-toi de m'expliquer les tâches à effectuer dans un navire comme celui-ci, car je n'ai jamais vogué sur l'océan. Rappelle-toi que nous ne sommes pas tes valets, assassin...

Yaemgo prit alors la parole :

- Hmm, il reste quelque chose à faire avant de partir...

Sur ces mots, il ouvrit un hublot près de lui ; Darek entendit quelqu'un gémir et vit que l'Elémentaliste avait saisi un homme par la gorge. Son visage avait pris une expression démoniaque, machiavélique, et c'est d'une voix inhabituelle qu'il déclara :

- Apprenez qu'un hublot est une vitre transparente, aussi, se cacher derrière n'est pas une bonne méthode, sombre abruti... De plus vous en avez trop entendu. Adieu.

Le mage décocha alors de violents coups sur le pauvre homme ; il l'écrasa contre la coque, le fit passer à travers la vitre et il s'écrasa au sol, le corps tout ensanglanté. Yaemgo fit un geste, et les vêtements de l'homme partirent en fumée.
Etrangement, celui-ci sembla ne plus éprouver de douleur au bout de quelques secondes ; il arrêta de saigner, et ses plaies semblèrent se refermer. Mais elles étaient trop pleine de sang pour que Darek puisse en être certain... Toujours est-il que l'individu réussit à plonger dans l'eau, hors du navire.
Plouf.

- Messieurs, lâcha Yaemgo, nous allons pouvoir partir tranquille... Ksh ksh ksh...

Soudain, il fronça les sourcils, grimaça, puis les traits de son visage redevinrent normaux, comme avant. Darek le considérait sans rien dire, haussant un sourcil. L'Elémentaliste tenta de masquer son "trouble", faisant comme si de rien n'était, puis monta sur le pont, à l'écart des deux hommes.

Soudain, Darek repensa aux cordages qui étaient encore attachés. Voyant qu'une bande de marins trapus tentaient de s'emparer du navire, le géant bondit vers les amarres. Il s'apprêtait à s'occuper des quelques matelots qui s'étaient courageusement mis en travers de son chemin, mais une bourasque titanesque les propulsa en arrière, tandit que Darek se rattrapait de justesse contre la rembarde. Il détacha les cordages, permettant au bateau de s'en aller vers le large à toute vitesse, les voiles gonflées grâce au vent puissant créé par Yaemgo.

Le colosse contempla l'immensité de l'Océan qui s'étalait devant lui. Il semblait être infini...
Accoudé au parapet du navire, Darek resta longtemps debout, à observer les remous de l'eau autour de la coque.

Ils étaient en route vers Dobrogea.

_________________
Tue-les... me souffle sans arrêt la voix. Tue-les tous...

Homme rongé par une présence qui corromp son âme. Ne vous approchez pas trop, je vous en conjure...
Ma hache pourrait ne pas l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers Dobrogea !   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers Dobrogea !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» Maison de Nara
» Les Chroniques d'une Rôdeuse
» En route vers notre Destin!
» En route vers Québec...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire d'Aderigan :: La cité d'Arenyon :: Le port-
Sauter vers: